KikouBlog de Le Lutin d'Ecouves - Décembre 2007
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

Archives Décembre 2007

ARCHIVES DU LUTIN

Par Le Lutin d'Ecouves - 31-12-2007 10:28:36 - 3 commentaires

 


700 D'une rive l'autre : cent bornes mais pas sans limites

Octobre

699 Le Lutin aime aussi les chiroptères

698 La beauté à huit pattes

697 L'amour, c'est simple comme un coup sur le fil

696 Sport au collège

695 C'est la rentrée

Septembre

694 Symphonie mycologique

693 Un anniversaire en Nord Cotentin

692 Carte postale

691 Objet volant mal identifié

Août

690 Un petit monde de beauté

689 Un sauvetage drama-tique

688 Le jardin se crée

687 Les nains portents quoi ?

686 Naguère, des écoles - Episode 17

Juillet

685 Projet 2013-14 : le portrait au 20ème siècle

684 Le passage

683 L'autre versant de la montagne

Juin

682 Il a couru au Mans

681 Deux sangliers pour le prix d'un

680 De grès ou de force

Mai

679 Naguère, des écoles - Episode 16

678 Naguère, des écoles - Episode 15

677 En voiture, Germaine

676 Une ânerie sans borne

Avril

675 Mardi, c'est zombis

674 Une moule qui sent le poisson

Mars

673 De brume, de lumière et d'eau

Février

672 Adieu Julie

671 L'Art du Haïku en CM2

670 Pas d'hiver sans cross

Janvier

2014

669 Père Noël Origines

668 Hot Turkey

Décembre

667 Petite Chérie

666 Elles sont belles, les filles de la Rochelle

665 Vers la Rochelle avec Elles

664 Le déjeuner sur l'herbe

663 Vivaldi et le concerto 20

Novembre

662 Ouvrez les Vannes !

661 Humour breton

660 Vivaldi et concerto 19

659 Le Lutin prend des Anna-bolisants

Octobre

658 Liu Bolin, l'homme invisible

657 Synchronisation

656 Vivaldi et le concerto 18

Septembre

655 Tatin et le temple du soleil

654 Promenade au pays des Héros

653 Oh ma Biche !

652 Parmi les lumières du Sud Manche

651 Le pays des eaux calmes

650 Irréel

Août

649 The Final Cut

648 Allons z'enfants !

647 Choisissez votre saint

646 Naguère, des écoles - Episode 14

645 TPJA

Juillet

644 Picasso en CM2

643 Vivaldi et le concerto 17

642 35 km de bonheur

Juin

641 Germaine, Cathy, Katia et les garçons

640 En route vers le Futur(oscope)

639 Vivaldi et le concerto 16

638 Retour vers le cross

637 Il m'arrive aussi de courir

636 Brève, Hard

635 Vivaldi et le concerto 15

634 Le Lutin Millionnaire

Mai

633 Un instant de perfection

632 La Ria de l'Aven

631 Le bleu des âmes

630 Sur le fil du rasoir

629 Les saisons d'Ecouves

628 Vivaldi et le concerto 14

627 Antonio Canapelli (1670-1750)

Avril

626 Rubber : un film vraiment gonflé

625 Printemps des poètes 2013

624 Vivaldi et le concerto 13

623 A une semaine du printemps

622 Petite musique de nuit

621 Vivaldi et le concerto 12

620 Champagne !

619 MORSE (Låt den rätte komma in)

Mars

618 Chewing Gum Art

617 Les femmes épisode 16

616 Arnaque et orthographe

615 Sept d'un coup !

614 Poésie et balisage

613 Vivaldi et le concerto 11

612 Merveille de la Nature !

611 Les cheveux de glace

610 Vivaldi et le concerto 10

Février

609 Off St Léonard des bois

608 Promenade en blanche Ecouves

607 Vivaldi et le concerto 9

606 Une année de merde

Janvier

2013

605 Un cadeau de bon goût

604 Vivaldi et le concerto 8

603 La Blagakevin

602 Cross-country

Décembre

601 Entre deux, entre nous

600 La Plage 6

599 Lakmé

598 Vivaldi et le concerto 7

597 Dans le puits de lumière

596 Des rêves et de la lumière

595 Vivaldi et le concerto 6

Novembre

594 Les vieilles pointes ne veulent pas mourir

593 Aux oubliettes !

592 Vivaldi et le concerto 5

591 La Voie Verte

590 Vivaldi et le concerto 4

589 Tea for two

588 Super Mario aux Ecluses

Octobre

587 Vivaldi et le concerto 3

586 Fiat Lux !

585 Debout Ecouché !

584 Vivaldi et le concerto 2

583 J'ai fait Condé

582 La Plage V

581 Vivaldi et le concerto 1

Septembre

580 Le Lutin à Lourdes

579 Le jour où je fus timide

578 Le Lutin débarque à Omaha

577 Les métamorphoses de la Dame-Oiselle

576 Drôle de tram !

575 Ailurophilie

Août

574 Quatre jours au pays de pierre et d'eau

573 Un Translutin à la Translutine

572 Bzzzzzzzz !

571 Au pays des Essuins

570 La Gesnoise, c'est du gâteau !

569 Même pas mouillé !

568 Basquiat en CM2

Juillet

567 Le Lutin en ambassade

566 Le retour du soleil

565 Folâtrer en Folêterie

564 Occupe-toi d'Adélie

563 Ecouves 2012

Juin

562 Symphonie Pastorale

561 Belle  froide et humide comme on l'aime

560 Elisabeth et l'Esprit Français

559 Singularis porcus

558 Naguère, des écoles - épisode 13

Mai

557 La déconnade des Fous

556 Aventures en Fosse-chasse

555 Le sel de la vie

554 Dans les frissons de Nantes

553 A whiter shade of pale

552 Lesbian Vampire Killers

551 Dédoublement de personnalité

Avril

550 Sur le chemin de Nantes

549 Miserere Dei, Meus

548 Quatre morceaux de bois

547 Printemps des poètes

Mars

546 La Plage IV

545 Fin d'une époque

544 Le Lutin cherche des crosses

543 La Nuit Etoilée

542 Karate Cat

541 Training is training

540 Le mois du blanc

539 Naguère, des écoles - Episode 12

538 Nouveau féminisme

Février

537 Un autre Monde

536 Pragmatisme

535 Off do Brasil

534 Le Lutin jardinier

533 Le bleu chasse le blues

532 Quand j'étais chevalier

531 Voeux 2012

Janvier

2012

530 Le champignon de la mort qui tue

529 Un Noël façon puzzle

528 Pourquoi tant de violence ?

527 Retour à Tamriel

526 Le Lutin entre deux...

Décembre

525 Didon et Enée

524 Persistance de la lumière

523 Dead Duck

522 Novembre de lumière

521 Merci Kikouroku

520 Preuves d'Automne

519 Maratus Man

518 Un automne en pente douce

Novembre

517 Une fille et deux mâles en PI

516 Légère méprise

515 La talentueuse Miss Ripley

514 La Plage III

513 Le Lutin en chaleur

Octobre

512 Késaco ?

511 Marche dans le ciel

510 La Plage II

509 Un art qui fait mouche

508 Snailman strikes again

507 Les Folies d'Espagne 40

506 La Plage

505 Les yeux du Démon

Septembre

504 Les Folies d'Espagne 39

503 La beauté de nos failles

502 Une histoire de Goult

501 La Blagaroger

500 Une guêpe qui a du pot !

499 L'anniversaire du Mustang

498 Les Folies d'Espagne 38

497 Romances et chansons séfarades

Août

496 Humour italien

495 Concert dans le désert

494 Les Folies d'Espagne 37

493 La Nuit du Mouton-Garou

492 L'araignée fantôme

491 Les Folies d'Espagne 36

490 Au pays de Vincent Van Gogh

Juillet

489 En plein vol

488 Libres comme le vent

487 Humour à froid

486 Les Folies d'Espagne 35

485 Naguère, des écoles - Episode 11

484 En route vers la Liberté

483 Les Folies d'Espagne 34

482 Sale type !

481 Un insecte effrayant

480 Encore un sauvetage

479 Sous le soleil, exactement...

Juin

478 Les Folies d'Espagne 33

477 Naguère, des écoles - Episode 10

476 Voyage éclair chez Pagnol

475 Les Beatles chez Couperin

474 Naguère, des écoles - Episode 9

473 Famille nombreuse

472 Les Folies d'Espagne 32

471 Sous le signe de Venus

470 L'histoire en marche

Mai

469 La faune d'Avril

468 Naguère, des écoles - Episode 8

467 Les Folies d'Espagne 31

466 Naguère, des écoles - Episode 7

465 Hyacinthoides non-scripta

464 Naguère, des écoles - Episode 6

463 Le parasite le plus crade du monde

462 Naguère, des écoles - Episode 5

461 Les Folies d'Espagne 30

460 Un marathon sans le Lutin

 Avril

459 Naguère, des écoles - Episode 4

458 Les Folies d'Espagne 29

457 Un jardin de Lutin

456 Naguère, des écoles - Episode 3

455 Agora

454 Naguère, des écoles - Episode 2

453 Les Folies d'Espagne 28

452 Naguère, des écoles - Episode 1

451 Du Bleu dans le Vert

450 Les Folies d'Espagne 27

449 Dans Culture, il y a ture...

448 La chèvre d'Aïcha

Mars

447 Les Folies d'Espagne 26

446 Un instant de calme

445 Dans le bleu et le coaltar

444 Les Folies d'Espagne 25

443 Saint Valentin utile

442 Des nouvelles du cross

441 Le Ciel nous tombe sur la tête

440 Les Folies d'Espagne 24

Février

439 Le mot le plus long

438 L'ours de l'espace

437 Les Folies d'Espagne 23

436 Le cheval de l'année 2010

435 Boum !

434 Les Femmes épisode 15

433 Les bons conseils du Lutin

432 Les Folies d'Espagne 22

431 Les voeux de le Lutin

Janvier

 2011

430 François au pays des Lutins

429 Hallelujah !

428 Des ours pour Noël

427 Du blanc à l'Âme

426 Enfin ! Le calendrier Kikouroku !

425 Les Folies d'Espagne 21

424 Le retour de la lumière

423 A votre Sainté !

422 Un marathon sous ecstasy

Décembre

421 Du bon usage de l'orthographe

420 Les Femmes épisode 14

419 Les Folies d'Espagne 20

418 La crème Montilly

417 Derniers réglages

416 Fulvio Garlaschi

Novembre

415 Ars Subtilior

414 Déficit des semaines antérieures

Octobre

413 Les Folies d'Espagne 19

412 Les habitants du chardon bleu

411 En exclusivité : Avatar II

410 Les Folies d'Espagne 18

409 Louée soit la police

408 Canicule : une étoile qui a du chien

407 Ecouves 2009-2010 : les yeux en dedans

406 Les Folies d'Espagne 17

405 Exclusif ! Un mariage chez les Lutins !

404 Une étrange chaleur venue du froid

403 Les Folies d'Espagne 16

402 La vacance

Juillet

401 Opéra au marché

400 Les Folies d'Espagne 15

399 Le vol du bourdon

398 Fiasco sur ordonnance

397 Les Folies d'Espagne 14

396 Vuvuzela

395 Fête des pères

394 Viva Mexico !

393 Les sucettes à l'anis (air connu)

392 Marquons des points !

391 Projet 2009/2010 : Matisse et Modigliani

390 Les Folies d'Espagne 13

389 Ceux qui nous coupent du monde

388 Un trail avec moi-même

387 Des bonnes têtes en Ecouves

386 Les marais des larmes

385 Stage de survie en Bretagne

Juin

384 Le poisson le plus moche du monde

383 Les Folies d'Espagne 12

382 Fromage ou dessert ?

381 Ecoutons la nature

380 Riah bien qui Riah le dernier !

379 En exclusivité : l'Ogre Hebdo

378 L'Argentan fait le bonheur

377 Sagesse orientale

376 Le champ frais monte

375 Les Folies d'Espagne 11

374 Erquy soit qui mal y pense

373 Un cas d'école

Mai

372 Chez monsieur Fabre

371 Ah les hommes...

370 Tremblement de terre

369 Les Lutins font les courses aux champs

368 Chant pour les petits d'hommes

367 Pixels

366 Les Folies d'Espagne 10

365 Un Horsain à Orsan

364 La poésie du métro

363 Tourbilllon

362 Running and Kissing

361 Les Folies d'Espagne 9

360 Derniers réglages

359 L'ombre de l'araignée

358 Les Folies d'Espagne 8

Avril

357 Pour ou contre l'euthanasie

356 Contrastes

355 Magma : la rechute

354 Les Folies d'Espagne 7

353 Devoir de réserve et d'obéissance

352 Le Lutin coach ?

351 Ein volk, ein reich, ein biscuit

350 Henri et La Peyronie

349 Les Folies d'Espagne 6

348 Bleu comme l'hiver

347 Poésie japonaise à l'école

346 UFO contre Kikouroù : The Lutin strikes back

Mars

345 Les Folies d'Espagne 5

344 Sexe et Bics

343 Le OFF de la mort qui tue

342 Etymologie du glaz

341 Back to Bach

340 Le scandale des poissons sodomites

339 Le Lutin dans le glaz

338 Vingt-sept secondes à partager

337 Un président et des arbres

336 Les Folies d'Espagne 4

335 Le Lutin est international

334 Le Lutin privé de désert

333 Les Folies d'Espagne 3

332 Le Lutin tranche dans le vif

Février

331 Froid et beau

330 Un jeune génie de l'image

329 Gorilles dans la brume

328 Testez votre vue

327 Les Folies d'Espagne 2

326 Viva la grippa !!!

325 Visite chez l'ostéo

324 Les Folies d'Espagne 1

323 Des fantômes dans la ville

322 Balade anniversaire

321 Une journée particulière

320 Histoire du torche-cul

319 La gourmandise est un vilain défaut

318 Il pleut des Kikous

Janvier

2010

317 Une dernière bêtise pour 2009

316 Tirez couverts !

315 Mon rêve de Noël

314 Ça fiche la trouille !

313 Voeux de Noël du Lutin

312 Ecouves la blanche

311 Une dernière pour la route

310 Anamita Phalloides

309 Le Lutin winner ???

308 Donnie Darko

307 Retour à La Rochelle

306 Le Lutin passe dans le journal

Décembre

305 Hors, j'erre

304 C'est qui qu'a la plus longue ?

303 La blagatropire

302 Le labyrinthe de Pan

301 Gesnes et tics

300 Des femmes dans des sacs en plastique

299 The Deception of the Thrush

298 Qu'il est beau le débit du bidon de lait !

Novembre

297 Rouge comme l'automne

296 Oh, bonnes mères !

295 Un boulot de M...

294 Un cross en diagonale

293 Pour Epitaphe

292 Trail to Remember...(air connu)

291 Il y a des coups de pied au cul qui se perdent

290 Les Femmes épisode 13

289 Qui poutre qui ?

288 Le nez en l'air

287 La drogue, c'est pas bô

286 Des falaises et des fadaises

285 C'est bon pour l'Ego

284 Les images nous trompent

Octobre

283 In your eyes

282 The Lord of the Lutin

281 On se fait une toile ?

280 Le Lutin au pays de Bambi

279 Le Lutin fait le Galopin

278 Le Lutin prêt à se déchesnay

277 Un dimanche à Condé

276 Rien que des cendres...

275 Il estoit une fillette

274 La loutre ça poutre

273 Art et Super-Héros

272 Une petite enfance de Lutin

Septembre

271 Très gros problème

270 Chroniques du camping 12

269 Chroniques du camping 11

268 Chroniques du camping 10

267 Des questions existentielles

266 Chroniques du camping 9

265 Chroniques du camping 8

264 Avatar

Août

263 OFF de Khanard

262 Encore une femme ultra violée

261 OFF Vercors : le malentendu

260 Toute honte bue...

259 Une nuit d'été en 1969

258 Tous gentils

257 Soixante années

256 Nous n'irons plus au bois

255 L'art de la fugue

254 Un samedi entre deux saints

253 Hommage à Michael

252 Bourreau d'enfants !

251 L'homme qui plantait des arbres

Juillet

250 Courir et vomir : le plaisir !

249 Comment faire tenir des gosses tranquilles

248 Le Lutin et les 20 000 dards

247 J'aime le martinet

246 Prélude à l'été

245 Peut-on niquer avec son épouse ?

244 The invasion of the blue bears

243 Warhol at school

242 Des podiums et des Kikous

241 Trail to remember that I'm a big daube

240 Coup d'Essay

Juin

239 Une petite idée du bonheur

238 Un peu de géographie et de poésie

237 The Lutin extreme fighter

236 Plat du jour : Bulot Mayonnaise

235 Impressionnant !!!

234 Chanson pour Claudie

233 C'était le bon temps !

232 10 MAI 1989

231 Le Lutin à la Multonne

230 Orage sur la Drôme

229 Le mystère de l'orchidée

Mai

228 Encore une course au soleil

227 Il ne faut pas prendre des vessies pour des lanternes

226 On n'a point des métiers faciles

225 Femmes et religions

224 Le Lutin jusqu'au bouddhiste

223 Retour à Vindilis : chez les Korrigans

222 Retour à Vindilis : le chant de la pierre

221 Le Lutin défend le consommateur

220 Pisciculture

Avril

219 Le Lutin s'y croit à Médavy

218 Je suis officiel

217 Théorbe and roll

216 La fraîcheur de l'enfance

215 Viol monumental

214 Un Lutin au Paradis

213 Des fourmis et des arbres

212 Prescription médicale

211 Nous vivons des temps... modernes

210 Courir c'est bon pour la santé

209 Les trailers se marient

Mars

208 Marcher dans la lumière

207 -Union des fêlés de l'Ourcq

206 Graffs de l'Ourcq

205 Pas d'papier water

204 Un week-end de Lutin

203 Rock and Rolex

202 Paul is still alive...

201 La blague au Lutin

200 Le Lutin au pays de Korrigans

199 The Lutin strikes back en Bretagne

198 Page d'écriture

197 Bonshommes de neige

 Février

196 Dans le rouge du couchant

195 Du cross et des bulles

194 Gueule de bois

193 Plus raide que 28

192 Le cross Anniversaire

191 Total Abschied Service For U

190 C'est de l'art ou du cochon ?

189 Vive le vent !

188 Pour bien commencer l'année

Janvier

2009

187 Une dernière blague pour 2008

186 Mike Brant m'a tuer

185 Les femmes épisode 12

184 Blague de Noël

183 Merci Père Noël

182 La magie de Noël

181 Un peu de pédagogie

180 Hommage à Derrick

179 Le Lutin en a à Sées

178 L'empreinte de la digitale

177 Turlute au Zimbabwe
 
176 Le Lutin fait le fou à Sainte Anne
 
175 Lumière d'avant cross
 
174 Humour TGV
 
173 Vision d'horreur
 
Décembre
 
172 Le Lutin s'abandonne
 
171 A mes amis Trailers d'Ecouves
 
170 L'éducation sentimentale
 
169 Petit point d'histoire
 
168 La dernière elfe d'Ecouves
 
167 Les pierres parlent de paix
 
166 Cross : et de deux !
 
165 Star Wars épisode 7 : I have a dream
 
164 Humour et culture
 
163 Le petit peuple d'Ecouves
 
Novembre
 
162 Les femmes épisode 11
 
161 Les pokulmons
 
160 Le retour de la vengeance du Mustang
 
159 La mère au coeur atomique a fait des enfants
 
158 Défense de la langue
 
157 Cadeau
 
156 Redemption
 
155 Le Lutin dénonce un épouvantable scandale
 
154 Un dimanche au bord de l'Huisne
 
153 Argen(con)tan
 
152 Tous en string !
 
151 Attentat !
 
150 Que c'est beau la nature !
 
149 Ils sont terrils ces Ch'tis !
 
Octobre
 
148 Ombre et lumière
 
147 Entente cordiale
 
146 Pensée du 36ème dessous
 
145 Les trailers à la télé
 
144 Les femmes épisode 10
 
143 Jeu de Jacquet
 
142 Bleu
 
141 Relais
 
140 On déconne à Condé
 
139 Mots d'enfants
 
138 Un peu de vocabulaire
 
137 Les femmes épisode 9
 
136 Heavy Metal
 
135 Réponse à Jihem
 
134 Rentrée des classes
 
Septembre
 
133 Chroniques du camping 7
 
132 Chroniques du camping 6
 
131 Chroniques du camping 5
 
130 Chroniques du camping 4
 
129 Réponse au Ragondin
 
128 Chroniques du camping 3
 
127 Chroniques du camping 2
 
126 Chroniques du camping 1
 
Août
 
125 Bisous !!!
 
124 Alerte aux BSN !!!
 
123 Les femmes épisode 8
 
122 Le Lutin montre ses Suisses
 
121 La descente du Lutin
 
120 Renaissance
 
119 En visite
 
118 Homophobie
 
117 Cheval Turquoise
 
116 Comme de l'eau de roche
 
115 Les femmes épisode 7
 
114 Le Postier Breton
 
113 De la pierre et de l'eau
 
112 La Blagabenos
 
111 Free Hugs
 
110 Les femmes épisode 6
 
109 Mignon
 
Juillet
 
108 Rien à dire
 
107 Eté
 
106 Spécial Gaz Team
 
105 Anamorphose
 
104 Foulées de Montsort
 
103 Les femmes épisode 5
 
102 Tech-nique de chasse
 
101 Trail des Naufragés
 
100 Grazie Italia
 
99 Entre Parenthèses
 
98 Belle-île en mer
 
97 Rions avec le racisme 2
 
96 Rions avec le racisme
 
95 Les femmes épisode 4
 
94 Hommage à ma forêt
 
Juin
 
93 Guernica
 
92 V pour Vendetta
 
91 Le Lutin est méchant
 
90 Les fleurs du pays du Khanard
 
89 Heroes
 
88 Les femmes épisode 3
 
87 Le bar du Bord du Monde
 
Mai
 
86 Au Bord du Monde
 
85 L'Optimum
 
84 Mon histoire préférée
 
83 La Maman du Lutin a 80 ans
 
82 Les femmes épisode 2
 
81 Publicité RATP
 
80 Couleurs étranges
 
Avril
 
 
 
 
 
 
 
Mars
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Février
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Janvier
 
 2008
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Décembre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Novembre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Octobre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Septembre
 
 
 
Août
 
2007
 
 
 
 

Voir les 3 commentaires

ART KIKOURIEN

Par Le Lutin d'Ecouves - 26-12-2007 23:03:21 - 3 commentaires

L'idée de départ vient de tind73 qui eut l'excellente idée de poster un sujet sur Kikouroù et l'Art. Il a commencé avec une Joconde coiffée d'une casquette aux couleurs du site.

Je me suis pris au jeu et j'ai répondu à sa sollicitation en  produisant quelques tableaux détournés pour la bonne cause Kikourienne. Malheureusement, nous ne fûmes que quelques-uns à répondre au défi artistique de Tind73 et le sujet disparut vite dans les tréfonds obscurs du forum.

 

Voici donc les six tableaux détournés créés pour le forum plus un inédit spécialement mitonné pour l'occasion.

 

Mon peintre préféré : Jan Vermeer, dit aussi Vermeer de Delft, né à Delft le 31 octobre 1632 et décédé dans la même ville le 15 décembre 1675. Ce peintre hollandais est un maître absolu de la lumière.
Ce tableau, "La jeune fille à la perle" a fasciné plus d'un artiste et donné lieu à un roman ainsi qu'à un film éponyme avec la belle Scarlett Johansson dans le rôle titre.

 

 Amedeo Clemente Modigliani (Livourne, 12 juillet 1884 - Paris, le 24 janvier 1920) est un peintre et un sculpteur italien de l'École de Paris. Ses portraits l'ont rendu célèbre à cause de la déformation des traits et de l'absence fréquente de regard. Je me suis permis de vêtir légèrement la dame aux couleurs de Kikouroù, ce qui peut paraître un péché eu égard à la splendeur de son corps.

 

 Il eût été difficile de ne pas faire figurer ici ce splendide portrait de mon cher Mustang coiffé de la casquette marquée à son nom. C'est William Shiels (1785-1857) un peintre naturaliste anglais qui a réalisé ce portrait de notre ami il y a quelques années, à l'époque où il avait encore sa belle crinière.

 

Vincent Van Gogh (30 mars 1853 à Groot-Zundert aux Pays-Bas - 29 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise) est un peintre et dessinateur néerlandais.
Dans cet autoportrait de 1889, Vincent se montre moins tragique que dans les précédents. 

S'il n'y a pas de trace d'angoisse dans ce portrait, on sent néanmoins Vincent tendu, son regard interrogateur est en effet troublant. Il est usé. Il a trente-six ans, mais il en paraît plus de cinquante. Il est malade mais son génie de peintre est plus fort que la folie. L'intensité des sentiments passionnés qui l'habitent se traduit par des coups de brosse énergiques et tourbillonnants donnés dans le fond. Tout, dans ce tableau, est le reflet de son tumulte intérieur,  le bleu du fond veut le rassurer alors qu'il embrase son visage et fait vibrer l'ensemble de passions violentes.

 

 Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni dit Michelangelo et en français Michel-Ange (né le 6 mars 1475 à Caprese, au nord d'Arezzo en Toscane - 18 février 1564 à Rome) est un peintre, un sculpteur, un poète et un architecte italien de la Renaissance. Ce détail du plafond de la Chapelle Sixtine met en scène un célèbre Kikoureur connu pour son physique euh... viril.

 

Réunion du conseil d'administration des Amis de Kikouroù par Théodore Géricault  peintre français né le 26 septembre 1791 à Rouen, mort le 26 janvier 1824 à Paris. On peut y voir, entre autres, quelques sommités kikouriennes comme Khanardô, L'Castor junior et Nono l'Escargot.

 

Et pour terminer : "The Lutin of Ecouves" un inédit d'Andrew Warhola dit Andy Warhol (1928-1987), peintre américain figure centrale du Pop Art.  

 


Voir les 3 commentaires

JOYEUX NOEL

Par Le Lutin d'Ecouves - 24-12-2007 19:06:50 - 3 commentaires

Ouiiiiii ! C'est Noël !
 
 
 
 
Dessin de ma Josette  (inspiré par Gotlib) 

Voir les 3 commentaires

MON CADEAU DE NOEL

Par Le Lutin d'Ecouves - 24-12-2007 10:20:50 - 7 commentaires

 
Bataves Attacks !
 
 
 
Ce dimanche d'avant Noël, l'entraînement en forêt d'Ecouves avait un air de fête : un cadeau nous arrivait directement des Pays-Bas : Olo et Gonzo nous attendaient sur le parking de l'église.
 
0lo et Gonzo sont deux Kikoureurs qui nous viennent de Delft, petite ville à mi-chemin entre Rotterdam et La Haye, patrie du plus grand peintre hollandais du XVIIème siècle : Vermeer.
 
 
Vue de Delft  Jan VERMEER (Delft, 1632 - Delft, 1675)
 
Cela dit, nos deux jeunes et sémillants Kikoureurs n'étaient pas venus pour parler de peinture mais pour courir avec "Les Trailers Alençonnais", groupe informel mais soudé qui compte en son sein quelques kikoureurs dont votre serviteur.
Pour être honnête, je dois aussi dire qu'Olo venait surtout ici pour visiter sa famille durant les fêtes.
 
Après de rapides présentations, nous nous sommes engagés sur le chemin des lisières avant de pénétrer dans la forêt.
 
 Tout le monde n'est pas là à cause des fêtes et des traces laissées par les Ultra Trails de l'année (Loulou et Raymond, vous nous manquez !) 
 
De dos, Gonzo et Olo 
 
 
JMF et Béa vont nous quitter rapidement car une dinde les attend quelque part. Olo échange quelques mots avec JMF sur le Trail de la Vanoise qu'il compte faire cette année et que JMF avait consommé comme hors d'oeuvre avant Le Grand Raid. 
 
 
 JMF, Béa (La Baronne) et Olo
 
Les choses sérieuses commencent, Gonzo ne semble apprécier que modérément la nature très accidentée du terrain. Elle prend garde à ses chevilles, elle qui est une bonne coureuse sur bitume peu entraînée aux cascades.
 
 
 
Et ça ne s'arrange pas, après la montée du Vignage, nous descendons le mur d'escalade situé sur le trajet du trail du mois de juin.
 
 
 Ricounet et Ricounette prennent le chemin le plus à pic.
 
Olo et Gonzo décident de prendre un chemin raisonnablement praticable. Je me trouve derrière eux et, voulant absolument les photographier en descente, je déboule comme un fou, effrayant tout le monde et manquant de me faire émasculer par un arbuste situé en travers de mon chemin.
 
 
Olo se marre doucement de mes pitreries
 
 
Prudence, Gonzo, prudence...
 
Les soucis de Gonzo ne sont pas à leur terme, nous descendons ensuite le lit d'un ruisseau partiellement gelé encombré de branchages. J'aurais dû lui dire qu'avant de s'appeler "Les Trailers d'Ecouves" notre groupe avait pour surnom "Les Cinglés".
 
 
 J'avoue, c'est un peu dur de courir là dedans...
 
Je montre à nos invités les diverses curiosités de la forêt comme cet animal étrange qui, à l'instar du Weta néo zélandais, possède un sang pourvu d'un antigel naturel qui lui permet de geler superficiellement sans pour autant mourir. C'est un invertébré de la famille des gorgones découvert fortuitement par Emile Zola, le célèbre écrivain, zoologiste amateur mais éclairé :
 
 
En l'honneur du célèbre écrivain, on a nommé cet animal : La Gorgone Zola
 
 
Petite pause, Olo et Gonzo se désaltèrent avant la dernière partie du parcours :
 
 
Et c'est reparti pour une dernière montée avant la descente vers Radon.
 
 
 
 
Nous arrivons enfin aux Chênes à la Taverne où nous prenons quelques photos avant de nous séparer en deux groupes.
 
 
 Zut, j'ai pas nettoyé les ombres, on voit que la photo est truquée ! 
 
 
 
Gonzo et la plupart des membres du groupe empruntent un chemin carossable qui se termine par un peu de route. Quant à moi, j'emmène Olo, Allain et Yannick dans une descente impraticable et casse cheville comme je les aime.
Nous nous retrouvons enfin à Radon pour la séance d'étirements. Une heure 45 de forêt, c'est court mais plusieurs d'entre nous ont des repas de famille qui les attendent.
 
Gonzo nous fait la cigogne
 
 Olo pousse les murs 
 
C'est l'occasion de faire une photo des kikoureurs présents :
 
Mustang, La Mouette, Olo, Gonzo, Riah50, Le Lutin d'Ecouves
 
Voilà, je n'ai pas besoin de cadeau ce soir, je l'ai eu hier, Gonzo et Olo sont venus me voir et ça me suffit.
 
 
 
 
Bière de Noël, thé ou chocolat en main, nous prenons rendez-vous pour le Trail d'Ecouves en Juin.
A bientôt amis Kikoureurs.
 
 
 
 
 
  
 
 

Voir les 7 commentaires

CHANSONS DE FEMMES

Par Le Lutin d'Ecouves - 22-12-2007 19:33:40 - 1 commentaire

 La Musique Européenne au Moyen-Age

Episode 3

Par Le Lutin d'Ecouves
admirateur transi de la gent féminine 

 

 

Les mœurs de l’Occitanie médiévale des XIème et XIIème siècles accordaient aux femmes un degré de liberté politique et artistique bien supérieur à celui dont elles ont pu jouir par la suite.

C’est la grande époque des trobairitz, femmes nobles et cultivées qui, à l’instar des troubadours, tenaient le haut du pavé de la vie artistique des cours du sud de la France.

L’histoire a surtout retenu le nom de Béatrice de Die, Béatrice de Romans ou Iseut de Capio.

 

 Béatrice comtesse de Die
(vers 1200) 
 

 

Plus tard, au crépuscule de l’art des troubadours, les poètes de cours du nord appelés trouvères reprirent le flambeau et composèrent une musique moins complexe avec des textes moins ampoulés.

Plus rares furent les femmes trouvères, ce qui n’empêcha pas l’apparition d’un genre à part : la chanson de femme dans laquelle l’on abordait sans grande gêne des sujets propres aux problèmes féminins comme les avanies dues au mariage, la violence conjugale ou la sexualité.

 

 

Pour illustrer cela, je vous propose d’écouter ces trois courtes chansons en langue d'oïl aux textes simples mais fort explicites :

Soufrès Maris raconte la demande d’une future mariée de coucher avec son amant une dernière fois avant les noces :
Veuillez attendre mon mari, si cela ne vous ennuie pas. Vous m’aurez demain et mon ami cette nuit…

Toute seule passerai parle simplement de la peine d’amour d’une jeune femme qui a éconduit son amoureux et qui le regrette :
Je passerai toute seule le vert bocage puisque je suis sans compagnie. J’ai perdu mon ami par ma faute…

Por coi me bait mes maris narre la plainte d’une femme battue qui imagine des mesures de rétorsion envers son mari violent :
Pourquoi mon mari me bat-il? Pauvre de moi! Je ne lui ai rien fait, je n'ai pas dit de mal de lui! Je n'ai fait qu'embrasser mon ami quand j'étais toute seule. Et s'il m'empêche de continuer et de vivre ma vie, je le ferai traiter de cocu, c'est sûr ! Je sais ce que je vais faire et comment je vais me venger : je coucherai avec mon ami, toute nue.

 

 

Voir le commentaire

MON BEAU SAPIN !

Par Le Lutin d'Ecouves - 20-12-2007 23:15:31 - 3 commentaires

Le sapin de Noël :
une charmante coutume
 
D'où vient donc cette habitude de sortir ses boules à Noël ? Pourquoi s'enguirlande-t-on au lieu de mettre le petit Jésus dans la crèche ? Pourquoi le houx mâle n'a-t-il pas de boules rouges alors que le houx femelle en a ?
 
La période de Noël est sujette à autant de questionnements que de ballonnements intestinaux. Mais ce jour, une question a enfin une réponse :
 
"Mais d'où vient donc cette habitude grotesque de mettre un sapin dans le salon en l'affublant d'accessoires aussi kitsch que clinquants ?"
 
Eh bien, Tonton Lutin va vous expliquer l'origine de cette coutume :
 
 
 Au début, nos amis les Germains étaient un peu frustres quoique plutôt joueurs. Ils ressemblaient à ça :
 
 
 
 
Leur aspect peu amène cachait un vrai tempérament de fêtard. Chaque année, ils organisaient la fête de la Yule au solstice d'hiver lors de laquelle ils buvaient force bières et décoraient en riant les arbres du coin avec des cadavres d'animaux ou d'esclaves qu'ils sacrifiaient pour l'occasion dans une chaude ambiance de bonne humeur et de camaraderie.
 
 
Tout aussi gai et primesautier, Charlemagne quelques siècles plus tard, quand il rentrait passer les fêtes dans son palais d'Aix-la-Chapelle n'hésitait pas à mettre la main à la pâte pour décorer les arbres entourant sa demeure en y accrochant les yeux et les boyaux de ses ennemis.
 
 
 
 
 
 
 
Comme la tripe ou la tête fraîche étaient parfois hors de prix, les gens du peuple voulant imiter leurs joyeux seigneurs se mirent à suspendre n'importe quoi aux arbres : des pommes (qui sont à l'origine des boules de Noël) ou même des pâtisseries.
 
Comme quoi, les bonnes traditions finissent toujours par se perdre ou dégénérer...
 
 

 Bonnes fêtes à tous !
 
 
 
  
 

Voir les 3 commentaires

LA POSITION DU PANDA

Par Le Lutin d'Ecouves - 19-12-2007 06:50:34 - 10 commentaires


 
C'est pas toujours facile d'être un ursidé d'une espèce en voie de disparition ! Les pandas ne sont plus que 1600 en liberté et moins de 200 en captivité. S'ils ont été chassés autrefois, ils ne le sont plus depuis longtemps mais leur population ne cesse nonobstant de baisser.
 
Et pourquoi, me direz-vous ? Eh bien parce que les mecs pandas sont des mous du zizi ! 
 
Il faut dire que quand on a un pénis de 3 cm de long pour un poids de 100 à 130 kg, on voit rarement la bête quand on va aux toilettes; résultat, on ne pense qu'épisodiquement à la gaudriole.
 
Le pénis du panda est si petit qu'il est souvent difficile de distinguer les mâles des femelles y compris en captivité.
 
 
"-T'es quoi, toi un gars ou une fille ? 
- J'sais pas, j'ai pas encore trouvé. "
 
 
Pour nous les homo sapiens qui avons le plus gros engin de la famille des primates (le gorille avec ses 5 cm en érection m'a toujours fait marrer) ce nanisme sexuel est toujours sujet d'étonnement et de moquerie chez des sujets aussi imposants que les pandas. C'est ainsi que le terme "Panda penis" est entré dans l'Urban dictionnary anglais qui recense les termes à la mode.
 
Bon, on peut avoir un petit Zboub et être nerveux de la chose genre marteau-piqueur, c'est possible ! Ben oui, mais Monsieur Panda lui, il ne s'intéresse pas trop à la dame qui,de toute façon n'est disponible qu'à des périodes précises.
 
 
 
"J'préfère dormir, de toute façon, elle a tout le temps mal à la tête !" 
 
 
De plus, l'ado panda mâle n'a pas l'instinct reproducteur. Je m'explique :
 
Comme vous le savez, la plupart des animaux n'ont pas besoin qu'on leur fasse un dessin pour monter leur voisine. Quand vous êtes, par exemple un mustang mâle (je parle bien sûr du cheval), vous devinez assez rapidement à quoi sert la barre de 80cm de long qui vous pend entre les pattes quand vous mettez le nez sur l'arrière-train d'une copine. Eh bien, le panda lui, il ne voit rien ! En plus, il assez neuneu pour n'avoir pas la jugeotte de deviner dans quel sens s'enfilent les Lego !
 
Dans la nature, le petit panda doit voir ses congénères s'accoupler pour enfin deviner que faire l'amour c'est monter sur maman et introduire quelque chose quelque part. Le quelque chose, il n'est pas gros et le quelque part, il est bien caché car la femelle panda ne se fait pas le maillot et encore moins le ticket de métro. C'est pas tous les jours facile !
 
Conscients de la faiblesse de la libido de leurs pensionnaires (même dans la nature), les  dirigeants de plusieurs zoos chinois se sont mis à chercher des solutions comme le viagra, peu efficace ou la cure d'amaigrissement (chez la plupart des mammifères, l'obésité diminue la libido à cause d'une trop grande production d'oestrogènes chez les mâles en surpoids).
 
Mais la mesure la plus spectaculaire a été la projection de films pornos aux pandas pour les inciter à s'accoupler. Il s'agit bien sûr de films pornos montrant des pandas, pas de films montrant le directeur du zoo en train de besogner sa secrétaire au beau milieu de l'enclos des hippopotames.
 
La mesure pourrait paraître intéressante car pédagogique. On pourrait penser que les pandas gars apprendraient ainsi comment fourrer les pandas filles vu qu'ils n'ont pas un instinct bien frénétique de ce côté-là.
 
Ce serait oublier que ces gentils ours n'ont pas assez d'intelligence pour s'identifier à ce qu'ils voient sur un écran. Seuls les cris poussés par les acteurs des films les ont, semble-t-il, intéressés (idée à creuser : les films pornos à la radio, c'est meilleur pour les fantasmes).
 
 
 
"Tu t'améliores depuis que tu écoutes France-Culture !" 
 
 
Bilan très mitigé : les pandas sont toujours en voie de disparition et l'on n'a toujours pas trouvé de remède miracle pour exciter le gros tas de poils bicolore.
 
 
 
Pour ne pas terminer sur une note triste, je vous propose d'étudier pour ce week-end la position du panda, une des techniques du Kama-Soutra :
 
 
 
Ne voyez rien de sexuel au dessin, c'est seulement pédagogique. 
 

Pour s’unir dans cette étreinte, la femme et l’homme s’allongent de tout leur long sur le côté, en se faisant face, mais en tête-bêche, le visage de la femme devant les jambes de l’homme, et inversement. Une position très riche de sensations.

 

N'hésitez pas à me faire part de vos remarques et expériences. C'est comme cela qu'on fait avancer la science.

Lundi, je ramasse les copies.

 

 

Voir les 10 commentaires

La culotte rouge

Par Le Lutin d'Ecouves - 16-12-2007 17:59:05 - 2 commentaires

Ce texte était à l'origine destiné à l'Orne Photo un périodique épisodique dont le rédacteur est notre ami Mustang.Il s'agit d'un hommage à Mireille, une petite Réunionnaise d'Alençon modèle de pugnacité, de volonté et de ténacité, figure locale de la course à pied connue autant pour son caractère vif que pour son grand coeur.

Cette année, pour ses cinquante ans, elle s'est offert le semi du Morbihan, le CCC (85 et 86 km) en hors d'oeuvre et la Diagonale des Fous (150km) en plat de résistance; excusez du peu !

Voici donc le récit d'un challenge amical qui m'opposa à Mireille.

 

La culotte rouge

 

 

Je connais Mireille depuis mes débuts de coureur à pied. Je me souviendrai toujours d’un Alençon-Médavy lors duquel elle me doubla telle une fusée aux environs du septième kilomètre. Je ne me rappelle plus exactement ce qu’elle me dit alors mais c’était une de ses remarques de killer qui vous plombent les pattes immédiatement. Elle est comme ça Mireille, elle vous aime bien mais elle ne vous rate pas.

Mireille de face

 

Le temps passa et je fis des progrès qui me permirent de la concurrencer sur la plupart des épreuves, ce qui donnait lieu à d’aimables mais viriles joutes verbales et sportives.

Lors de la première édition de 61 km du trail de Radon, Mireille ne trouva rien de mieux que de me doubler moins de deux kilomètres avant l’arrivée pour me dauber d’importance une fois la ligne passée. L’année suivante, me sentant plus en forme, je lui proposai de parier sa culotte si je parvenais à la passer lors de cette nouvelle épreuve. Pari tenu !

 

 Mireille de dos

Hé les filles, vous en rêvez d'avoir des fesses comme ça à cinquante berges ! 

 

Cette année-là, je pris le départ derrière Mireille et je ne la doublai qu’une heure plus tard. Elle me laissa filer, pensant à juste titre me rattraper plus tard. Effectivement, ce fut très tard ! Alors que je passais à la Pesantière, Joël (le Maître d'Ecouves) qui se trouvait là me fit un petit encouragement presqu’immédiatement suivi d’un « Vas-y Mireille ! ». Je me retournai et vis à quelques mètres derrière moi une Mireille toujours pugnace vissée dans mon sillon et s’apprêtant à me scotcher sur place par un de ses démarrages dont elle a le secret.

Mon orgueil me fit littéralement bondir hors de mes New Balance et je partis  comme un damné, oubliant le fait que j’avais 60km dans les jambes. La culotte de Mireille, j’y tenais et je dus la défendre jusqu’au bout de ce kilomètre  le long duquel nous sprintâmes, doublant maints coureurs du 33km éberlués par cette arrivée de folie.

La culotte rouge (malheureusement, Mireille l’avait lavée)  trôna ainsi deux ans dans mon garage au milieu de mes fanions d’Alençon-Médavy.

 

 

Un trophée conquis de haute lutte

 

Puis vint ce fatal jour de juin où je m’engageai à nouveau sur le trail d’Ecouves. Je ne raconterai pas une seconde fois la galère que ce fut ( pour les amateurs de crashes, voir  ICI ).

Vaincu par les crampes, je dus abandonner lors de cette funeste épreuve,  la mort dans l’âme. A l’arrivée, Mireille n’hésita pas à me couvrir de lazzis, ce qui n’était que justice.

Quelques temps après, je dus me défaire de mon trophée et le rendre à celle qui en était doublement la propriétaire. Je le lui remis officiellement un dimanche dans un petit paquet cadeau.

Bonne camarade, Mireille n’alla pas jusqu’à réclamer que je me déculotte en retour.

 

Voir les 2 commentaires

Il pleut des dindes !

Par Le Lutin d'Ecouves - 10-12-2007 22:46:06 - 3 commentaires

Un 10km à Sées, ça s'arrose !
 
 
Le Lutin a couru samedi 8 décembre à Sées et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il faisait humide ! Pour les amateurs de dindes et d'ondées le CR est donc disponible dans toutes les bonnes crèmeries.
 
Voir : ICI
  
 
Il ne me reste plus qu'à souhaiter de bonnes fêtes de Noël à toutes les dindes de France en leur offrant ce cadeau en guise de consolation :
 

 

Voir les 3 commentaires

Richard Coeur de Lion

Par Le Lutin d'Ecouves - 06-12-2007 23:08:08 - 3 commentaires

La Musique Européenne au Moyen-Age

Episode 2

Par Le Lutin d'Ecouves et d'ailleurs

 

 Armoiries de Richard Coeur de Lion 1198
 
Les Troubadours II
 
Richard Coeur de Lion (1157-1199), arrière arrière petit-fils de Guillaume le Conquérant et arrière petit-fils du premier troubadour connu : Guillaume IX d'Aquitaine ne fut pas le souverain anglais présenté par le roman ou le cinéma d'abord parce qu'il ne parlait pas l'anglais et qu'il ne séjourna que quelques mois sur la terre britannique.
 
Ensuite parce qu'il était un looser magnifique : Richard rata presque toutes ses entreprises (révolte avortée contre Papa, croisade en eau de boudin, retour calamiteux en  Europe,  reconquête manquée des territoires fauchés par Philippe Auguste) et il eut une mort ridicule : il se prit un carreau d'arbalète en inspectant les travaux d'un siège et négligea de se soigner. Résultat, il mourut de la gangrène !
 
Richard eut droit à de belles funérailles et fut inhumé à Fontevraud. Son ami  Gaucelm Faidit composa pour l'occasion en langue d'oc (langue maternelle de Richard) un planh (plainte) sur la mort du Roi. Cette pièce poignante et magnifique est un splendide témoignage de l'art des troubadours au faîte de leur art.
 
Fortz chausa es que tot lo major dan
e-l major dol, las ! q'ieu anc mais agues,
e so don dei totztemps  plaigner ploran,
m'aven a dir en chantan, e retraire-
Car cel q'era de valor caps e paire,
lo rics valens Richartz, reis dels Engles es mortz. 
 

 
 
 
 
 
 

Voir les 3 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.13 - 1724641 visites