CANICULE : UNE ETOILE QUI A DU CHIEN
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

CANICULE : UNE ETOILE QUI A DU CHIEN

Par Le Lutin d'Ecouves - 21-07-2010 15:29:56 - 6 commentaires

 

Sirius (Alpha Canis Majoris)

Alpha du grand chien

 

 

Proche de l'écliptique, donc basse dans le ciel nocturne, la constellation du grand chien contient l'étoile la plus brillante du ciel : Sirius. Or, cette étoile se lève et se couche avec le soleil durant la période allant de la fin juillet à la fin août.

Cette période a été appelée Canicule (du latin canicula = petite chienne).

Voilà, en gros ce que disent Wikipédia ou le site de Météo France que j'ai consultés. Et pourtant, Sirius n'est pas située dans la constellation du petit chien (Canis Minoris) mais du grand chien (Canis Majoris). Il fallait que le Lutin cherche plus loin...

 

On peut supposer que le surnom latin de Sirius était, en fait,  "cani gula" (gula = gosier) ce qui désignait la position exacte de l'étoile, à la base de la gorge du grand chien (voir dessin). Le terme, très proche phonologiquement de canicula, se serait confondu avec celui-ci.

 

Le chien est ensuite allé faire un tour dans les  langues d'Oc (can/cania) où il a donné Cagnard, mot désignant d'abord le côté de la rue exposé au soleil  (dictionnaire étymologique de la langue françoise de Ménage - 1750) mais aussi les paresseux qui se prélassent au soleil (un cagnard, une cagnarde).

Il est à noter que le mot cagnard, remonté au nord à la faveur des congés payés pendant le vingtième siècle, s'est mis à désigner de manière plus récente la période de chaleur elle-même. En un mot : la canicule.

 

Les peuples anglo saxons utilisent aussi des termes faisant référence à Sirius. Les Anglais utilisent le terme Dog Days (jours du chien) pour désigner la canicule. En allemand, le mot Hundsstern (étoile du chien) est plus précis, puisqu'il désigne Sirius elle-même.

 

Quant aux Russes, ils ne se sont pas fatigués en inventant le mot "vacances", ils ont repris le terme canicule : каникулы  (Kanikouly).

 

 

 

 

 

 

 

Billet précédent: ECOUVES 2009-2010 : LES YEUX EN DEDANS
Billet suivant: LOUÉE SOIT LA POLICE

6 commentaires

Commentaire de jpoggio posté le 21-07-2010 à 19:39:26

Joliment raconté et surement fort instructif pour ceux qui ne sont pas portés sur l'astronomie...(ni fans de Harry Potter).
Si je puis nuancer je préciserai que, d'expérience,"Cagnard" est passé dans le français du sud (Paca) comme désignant l'ensoleillement déplaisant ("putaing, je me suis garé comme un cong en plein cagnard, la moquette du volant elle va avoir fondu").

Commentaire de domi81 posté le 21-07-2010 à 19:55:48

cette histoire de chien me laisse sans wouahhhhhh ! ;-)

Commentaire de jpoggio posté le 21-07-2010 à 20:32:14

Joliment raconté et surement fort instructif pour ceux qui ne sont pas portés sur l'astronomie...(ni fans de Harry Potter).
Si je puis nuancer je préciserai que, d'expérience,"Cagnard" est passé dans le français du sud (Paca) comme désignant l'ensoleillement déplaisant ("putaing, je me suis garé comme un cong en plein cagnard, la moquette du volant elle va avoir fondu").

Commentaire de jpoggio posté le 21-07-2010 à 20:34:14

Bigre, qu'ai-je donc fait pour doublonner mon précédent, moi qui ne voulais que plusseoir au commentaire de Domi81 en précisant que c'est un bel os à ronger...

Commentaire de fulgurex posté le 21-07-2010 à 22:15:19

moi qui croyait jusque là que la température anale des chiens expliquait tout! Merci Lutin :)

Commentaire de francois 91410 posté le 03-08-2010 à 22:31:32

c'est vrai qu'en cette priode estivale on rencontre pas mal de petites chiennes ...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 3127539 visites