KikouBlog de Le Lutin d'Ecouves - Juin 2008
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

Archives Juin 2008

RIEN A DIRE

Par Le Lutin d'Ecouves - 30-06-2008 21:58:17 - 13 commentaires

FOULEES DE MONTSORT
 
 
 
Regardez la tronche de cake que je me traîne avant le départ à côté de Riah50 toujours classe et de Bin' toujours jeune !
 
Qu'est-ce que vous voulez que je raconte ? Il n'y a pas de quoi faire un CR. Les Foulées de Montsort 2008, c'est un départ trop lent (1er kilo en 3'40 au lieu de 3'26 l'année dernière), un train ensuite stabilisé et trop régulier, aucun type devant moi à poutrer.  Résultat : une minute de plus que l'année dernière pour les 8,5 km, c'est à dire 14,9 km/h; même pas 15 !!!
 
Quand je pense à Bin' qui a fait sa boucle (2,850km) à seize de moyenne alors qu'il n'a pas encore douze ans !
 
 
Quand je pense à Henri qui a fait les trois boucles à 15,5 de moyenne alors qu'il a 63 ans !
 
Quand je pense à -Loulou- qui a eu le plaisir de courir avec sa (superbe) fille.
 

 
Quand je pense au Lutin qui n'est pas foutu de s'entraîner correctement pour ce genre d'épreuves (pas de fractionnés depuis mars).
 
 
Eh bien, je me dis que la meilleure chose à faire, c'est de se taire. D'ailleurs, je n'avais rien à dire. Il fallait que je l'écrive.

Photos Philippe Peccate

 
 

Voir les 13 commentaires

ETE

Par Le Lutin d'Ecouves - 30-06-2008 18:21:39 - 5 commentaires

Eté en Ecouves
 
 
C'est la fin de la saison des Trailers d'Ecouves, le souffle chaud de l'été s'apprête à nous disperser aux quatre vents. Notre groupe a commencé sa mue estivale et perd un à un ses membres.
 
La vie, si sage le restant de l'année, est comme prise de folie et ses détonations effraient jusqu'aux esprits qui ne se montrent plus guère.
 
L'intense lumière d'été révèle l'ombre qui nous habite et nous courons encore plus vite, de peur d'être dévoilés à nous-mêmes.
 
Etres d'humus, coureurs de pluie, arpenteurs hiémaux, cette saison n'est pas nôtre et nous nous effaçons en riant devant tant de brûlures car nous savourons déjà septembre, ce passeport vers la pluie et la douce morsure du froid.
 

Voir les 5 commentaires

SPECIAL GAZ TEAM

Par Le Lutin d'Ecouves - 28-06-2008 07:48:38 - 5 commentaires

Une petite chanson dédiée à tous les Kikous en but à des luttes intestines
 
 
Prouâââtch ! Ça soulage mais il va falloir changer de calbut !

Voir les 5 commentaires

ANAMORPHOSE

Par Le Lutin d'Ecouves - 26-06-2008 21:32:23 - 7 commentaires

Une anamorphose est une image déformée qui retrouve ses proportions d'origine quand on la regarde sous un certain angle . Ce procédé connu depuis  la Renaissance  est employé  par des peintres  aux inclinations symbolistes.
Un exemple célèbre se trouve dans ce tableau de Hans Holbein le jeune qui contient une étrange forme à l'avant qui s'avère être un crâne, symbole de la vanité de toute entreprise humaine. 

Or, ce crâne ne peut se distinguer clairement que si l'on regarde le tableau sous un certain angle en lumière rasante. Voici ce qu'on voit :

 

Notre époque connaît, elle aussi ses "anamorphistes" de génie dont le plus célèbre représentant est certainement Julian Beever, artiste britannique vivant en Belgique qui s'est rendu célèbre pour ses anamorphoses tracées au pastel sur les trottoirs d'Europe. Quelques exemples :

Les photos qui suivent présentent à la fois le bon angle et un autre angle de vue de l'oeuvre, il suffit de poser votre curseur de souris dessus puis de le retirer (merci CLG). 

Swiming pool on the High Street 

 
Babyfood 
 
 
Make Poverty History
 

 

 Et, pour le plaisir, quelques autres oeuvres sans angle alternatif :

That hemmed in feeling 

 
Meeting Madame Butterfly 
 
 

Self-portrait of the artist with liquid refreshment 

 
 
 Si vous voulez en voir plus, visitez le site de Julian Beever  : ici

 

Voir les 7 commentaires

FOULEES DE MONTSORT

Par Le Lutin d'Ecouves - 25-06-2008 17:05:48 - 6 commentaires

Vendredi, ce sont les 9èmes Foulées de Montsort. Il s'agit d'une petite course sympa qui démarre à 20h30 dans un des quartiers les plus dynamiques d'Alençon. Elle se court en trois boucles et il n'est pas rare de faire les premiers kilomètres en 3'30 tant le tracé est rapide. Evidemment, la fin est plus dure mais jusqu'ici, j'assure un peu plus ou un peu moins de 34 min sur ce trajet.

Cette course, j'en fus à l'origine conjointement avec des membres de mon club FFA et des membres de l'association de quartier la "Commune Libre de Montsort". Je suis même responsable du tracé démoniaque aux multiples relances.

Après avoir assuré 6 éditions, j'ai passé la main à d'autres mais je retourne avec plaisir courir cette petite corrida au public plus nombreux que les coureurs (environ 200).

 

Cette année, ça va encore poutrer. Le Mustang va faire des photos et me dauber d'importance à partir du deuxième tour quand je commencerai à piocher. Mais c'est pas grave, j'ai l'habitude...

Voir les 6 commentaires

LES FEMMES EPISODE 5

Par Le Lutin d'Ecouves - 22-06-2008 17:47:41 - 8 commentaires

LOREENA MCKENNITT
 
 
 
Avec Loreena McKennitt (née en 1957), on change radicalement de style par rapport aux autres billets consacrés aux musiciennes. Ici, pas de folie ni de provocation, pas de technologie superfétatoire.
 
La musique de Loreena est basée au départ sur les mélodies celtiques traditionnelles, ce qui fait souvent classer cette artiste dans les bacs "Irlande" des disquaires alors que l'artiste est en fait canadienne.
 
Cette harpiste s'était déjà fait remarquer en France grâce à son troisième album "To drive the cold winter away" à l'élégance limpide.
 
Dès son quatrième album "The visit", Loreena McKennitt se laissa influencer par diverses cultures, mêlant leur musique à l'influence celtique qui reste la base de ses compositions. 
 
La consécration arrivera avec "The mask and the mirror" et "The book of secrets" dont les compositions mêlent habilement les musiques traditionnelles européennes avec les influences orientales.
 
Son dernier album, "An ancient Muse" est étrangement moins intéressant; peut-être à cause d'une trop grande sophistication due à une trop longue maturation. Cependant, dans la foulée est sorti un DVD live (+CD) de son concert à l'Alhambra tout à fait enthousiasmant. C'est un extrait de ce concert que je vous propose : Caravanserai.
 

Voir les 8 commentaires

TECH-NIQUE DE CHASSE

Par Le Lutin d'Ecouves - 21-06-2008 12:42:44 - 7 commentaires

Voilà le genre de chose qui peut arriver aux chasseurs de la Forêt d'Ecouves quand ils ne voient pas arriver les Lutins !
 

Voir les 7 commentaires

TRAIL DES NAUFRAGES

Par Le Lutin d'Ecouves - 18-06-2008 17:10:39 - 6 commentaires

 Avertissement
 
Si vous détestez la nature...
 
 
Si vous n'aimez pas la course à pied... 
 
 
Et surtout si vous  êtes allergiques à la beauté...
 

 
 
 Ne lisez surtout pas le récit du Trail des Naufragés : ICI
 
 
 
 

Voir les 6 commentaires

GRAZIE ITALIA !

Par Le Lutin d'Ecouves - 18-06-2008 08:16:25 - 12 commentaires

Grazie Ragazzi !
 
 
Après nous avoir apporté la civilisation en poutrant ce grand con d'Arverne prétentieux de Vercingétorix, après nous avoir sorti du Moyen Age en nous exportant  Leonardo da Vinci et moult autres grands artistes et penseurs de la Renaissance, après nous avoir enchanté grâce aux plus grands musiciens baroques, après avoir inventé l'opéra et la pizza; le peuple bénit d'Italie vient de nous montrer la porte lors de l'Euro de football.
 
 
Merci, merci, merci ! Grâce à vous ragazzi, plus de commentaires sur les voleurs de poules, plus de bazar jusqu'à deux heures du matin en ville, plus de voitures dégradées par des supporteurs avinés.
 
Je n'ai plus qu'une chose à dire :
 

 
 

Voir les 12 commentaires

ENTRE PARENTHESES

Par Le Lutin d'Ecouves - 17-06-2008 22:44:44 - 7 commentaires

Se fondre pour disparaître
Se fondre pour renaître
 

 
Il suffit parfois d'un instant, d'une impression, d'un clignement d'oeil pour que la beauté nous pénètre et nous envahisse, nous guérissant de toute l'amertume que le ressac de l'existence a laissé sur la grève de nos sentiments.
 

 
La vie est là et nous montre le chemin si ardu et si beau, la vie que jamais rien n'arrêtera, surtout pas notre intense orgueil prométhéen.

 

 

Cet instant d'éternité, nous l'avons vécu chacun en notre for intérieur, isolés en nos bulles de sensations si closes et si fines. Si semblables que nous étions plus que frères et soeurs, plus que nous-mêmes.
 

  
Une île suffit à guérir nos âmes dolentes, une île comme une caresse, une île comme une promesse.
 

 
Cette sérénité fut un cadeau et une leçon. Jamais elle ne nous appartiendra mais jamais son souvenir ne nous quittera.

 

Photos prises à Belle-île en mer le samedi 14 juin
Un récit à suivre... 

 

Voir les 7 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 2606486 visites