KikouBlog de Le Lutin d'Ecouves - Février 2013
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

Archives Février 2013

CHEWING GUM ART

Par Le Lutin d'Ecouves - 28-02-2013 17:02:44 - 7 commentaires


Ben Wilson
 

Ben Wilson est un artiste britannique né à Cambridge en 1963. Peintre et sculpteur, il s'est fait connaître à partir de 1998 en créant une nouvelle forme d'art : la peinture sur chewing gum.
 
 
Désolé par l'aspect inesthétique des millions de chewing-gums écrasés dans la région londonienne, Ben Wilson a décidé d'en peindre quasi quotidiennement (plus de 10 000 à ce jour).
 

Le chewing-gum est préalablement chauffé avec un petit chalumeau à gaz puis on applique plusieurs couches d'émail acrylique. Les décors sont réalisés avec une peinture acrylique spéciale puis le tout est recouvert de vernis.
 
 
Ben Wilson a été arrêté par la police en 2005 et 2009 mais il ne fut pas condamné grâce au soutien de nombreux pétitionnaires qui firent valoir qu'il ne dégradait pas la voie publique mais peignait sur le chewing-gum lui-même.
 
 
Chaque année, le Royaume Uni dépense 150 000 000 £  (174 000 000 €) pour nettoyer les chewing-gums sur les trottoirs (source Daily Mail). Pourquoi n'utiliserait-on pas cet argent pour payer des artistes pour les peindre ?
 
 
Bon, là je crois que je rêve ...
 
 
 
Retrouvez d'autres formes de Street Art dans ces billets :
 
 
 Julian Beever
 
Sprinkle Brigade
 
 Graffeurs de l'Ourcq


 

Voir les 7 commentaires

LES FEMMES EPISODE 16

Par Le Lutin d'Ecouves - 25-02-2013 16:32:17 - 4 commentaires

Pascal Pinon
 
Two someness (2012)
 
En 2010, à l'âge de 16 ans, Jófrídur et Ásthildur, les deux soeurs jumelles de Pascal Pinon sortaient un premier album intitulé S/T à la sonorité folk et très juvénile.
 
A l'époque, le look était encore approximatif ...
 
 
Mais voilà, en Islande où elles vivent, malgré une très faible population (320 000 habitants, guère plus que l'Orne !), la vie musicale est particulièrement riche et intense et les demoiselles ont profité des longs hivers pour peaufiner leur style et sortir fin 2012 une vraie création originale sous le titre "Two Someness" produite par Alex Somers et éditée par le label allemand Morr Music.

On voit que le look et la musique ont fortement évolué :
 
 
Ne vous attendez pas à la folie extravertie de Björk, leur grande aînée, les demoiselles ont un charisme d'endive, mais plutôt à la douceur d'Emiliana Torrini (islandaise aussi !) mâtinée de l'étrangeté d'Anja Garbarek.
 
Cela donne un album d'une brumeuse poésie, certes plutôt minimaliste (utilisation ici et là d'instruments jouets), que l'on écoutera avec plaisir en attendant la fin de l'hiver.

* Le nom du groupe provient du mexicain Pascal Pinon, l'homme à deux têtes, qui s'exhiba comme phénomène de foire au début du XXème siècle. Il s'agissait, en fait, d'une tumeur maquillée pour faire illusion.

Pascal Pinon : One Thing

 
 
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15
 
 
 

Voir les 4 commentaires

ARNAQUE ET ORTHOGRAPHE

Par Le Lutin d'Ecouves - 23-02-2013 18:44:20 - 7 commentaires

 Reçu cette semaine :

 Ma réponse :

Cher arnaqueur, sans vouloir mettre l'accent sur un problème grave, tu as quand même un besoin aigu de cours d'orthographe.
Je vais bientôt prendre ma retraite et je vais être ainsi disponible pour t'aider à rédiger des mails crédibles. Je ne demanderai que 10% du produit de tes larcins, ce qui ne sera pas de trop vu la maigre pension que l'Etat alloue à ses serviteurs.





Voir les 7 commentaires

SEPT D'UN COUP !

Par Le Lutin d'Ecouves - 20-02-2013 10:44:38 - 1 commentaire


Septième et dernier cross


 

Tous en ligne pour une dernière charge, ça va fumer dans les prés !

Le récit ICI.

 

 

Voir le commentaire

POÉSIE ET BALISAGE

Par Le Lutin d'Ecouves - 19-02-2013 21:52:45 - 4 commentaires

 16 février 2013
 

Accompagné du Mustang, de Cathy et Germaine, je retrouve l'équipe des solides gars du club de Champfrémont pour le balisage du cross qui va avoir lieu en début d'après-midi.


La colline de Ste Anne de Champfrémont, prise dans une lumière spectrale, s'éveille doucement ; le froid encore vif maintient au sol la brume que tente de percer un soleil déjà haut mais encore pâle. Il fait froid mais la douceur et la beauté du décor nous incitent à la contemplation.


L'étang principal, générant une bulle de fraîcheur, se nimbe de blanc grisé. D'une immobilité marmoréenne, sa surface nous semble un monde inversé d'où notre imagination verrait aisément surgir quelque glaive d'un roi oublié.


Ste Anne est le pays des arbres où règnent de formidables chênes, gigantesques bergers immobiles attentifs à leurs troupeaux aux innombrables essences.

La chaleur du sourire de nos féminines perce un moment la brume et nous nous croyons presque au seuil d'un printemps convalescent.


Le travail est lent, bercé tendrement par la beauté du lieu et c'est sans vergogne que je capte plus d'images que je ne place de piquets sous l’œil amusé de nos championnes.


Ce sont de solides femmes de l'Ouest qui connaissent la Vie et savent la valeur de l'Instant. Voilà pourquoi mon comportement quasi oisif leur sied ; nous partageons la couleur du temps et j'en fixe une dérisoire image dont elles sauront humer l'évanescente mais indispensable futilité.



Les petits étangs en espalier reflètent un instant cette promesse vernale qu'un frisson hiémal vient bientôt doucement recouvrir.


Les pasteurs assoupis se vêtent à nouveau de pâle, notre tâche est achevée et nous rentrons en nos foyers, laissant les étangs à leurs légendes pour quelques heures encore.

 
 
 

Voir les 4 commentaires

VIVALDI ET LE CONCERTO 11

Par Le Lutin d'Ecouves - 17-02-2013 18:14:09 - 1 commentaire


Deux hautbois et deux clarinettes
 
 
La clarinette n'est apparue que tardivement dans l’histoire de la musique ; avant 1690, date de son invention par Denner, c'était son ancêtre, le chalumeau qui représentait le plus souvent la famille des anches simples. Mais voilà, cet instrument, un peu lourdaud, ne possédait qu'un registre grave qui n'intéressait que moyennement les compositeurs (à l'exception de Graupner et Fasch).
 
Chalumeau
 
En remodelant complètement l'instrument, Denner, en plus du registre grave, le dota d'un registre aigu produisant un son proche de celui de la clarine (petite trompette), d'où son nom de clarinette.
 
 
Clarinette de Denner
 
Vivaldi composa fort peu pour la clarinette ; on ne trouve dans son œuvre que deux concertos comportant deux hautbois et deux clarinettes. Il faut dire que l'instrument était fort récent et il ne devait pas être facile d'en trouver des spécialistes. 
 
On remarquera dans l'extrait proposé que Vivaldi exploite surtout le registre  de clarine qui est nouveau pour l'époque, n'utilisant le registre grave (dit de chalumeau) que pour créer des contrastes.
 

Ref
 
 
1  2   3   4   5   6   7   8   9   10
 

Voir le commentaire

MERVEILLE DE LA NATURE !

Par Le Lutin d'Ecouves - 14-02-2013 18:53:13 - 3 commentaires


Je vous livre toute fraîche cette photo que m'adresse mon cher beau-frère qui vit à Tahiti. Il vient de faire ce joli cadeau de Saint-Valentin à sa chère épouse Fleur de Tiaré. Il s'agit d'un corossol, fruit de l'arbre graviola.


Il mesure jusqu'à 30 cm de long et peut peser jusqu'à 4 ou 5 kg. On reconnaît qu’il arrive à maturité par son odeur pénétrante et sa peau plutôt molle.

La chair du corossol est comestible et a un goût à la fois sucré et acidulé. Cela en fait un fruit exploité dans l'agro-alimentaire pour la confection de glaces. Son goût évoque pour certains celui des "Malabars". 

-Nom scientifique : annona muricata  
-Riche en glucides, fructose, vit c, B1, B2
-Soigne : troubles du sommeil, maladies cardiaques, syndromes parasitaires, ectoparasitoses
-Efficacité reconnue en pharmacopée traditionnelle : cancer du sein
-Risques si consommation abusive : parkinsonisme et dégénérescence neuronale




Voir les 3 commentaires

LES CHEVEUX DE GLACE

Par Le Lutin d'Ecouves - 08-02-2013 21:50:21 - 8 commentaires

 
 

Plante ou champignon ? Voilà ce que se demandent les rares promeneurs qui sillonnent Ecouves en hiver lorsqu'ils découvrent ces étranges formations sur des branches mortes de hêtre ou de chêne. Je me suis moi-même posé la question ...
 
 
Certains matins d'hiver, ces formations sont particulièrement nombreuses comme ce dimanche dernier lors duquel elles grouillaient dans certaines zones. 
 
Pour répondre aux questions sur la formation de ce que certains appellent des "cheveux de glace", il suffit de les manipuler pour s'apercevoir que, dès que l'on met les doigts dessus, ils fondent rapidement sans laisser la moindre trace végétale ou fongique.
 
En fait, ce phénomène se déclenche dans certaines conditions de température, d'humidité et de pression atmosphérique. 

Il faut savoir que la température de congélation de l'eau n'est pas forcément de 0°. Une eau très pure peut rester liquide à moins 2, moins 3 ou même moins 10°. Dans ce cas, on parle d'eau en surfusion. Quand cette eau touche la moindre impureté, elle gèle instantanément.


C'est le cas des molécules d'eau présentes dans l'air de certains petits matins d'hiver qui s'accrochent littéralement les unes aux autres à partir de branches mortes plus froides que les arbres vivants ou que le sol. La rapidité de congélation permet aux molécules de s'organiser en filaments qui ne sont que des empilements de cristaux très fins à base hexagonale.
 
Très fragiles, ces cheveux de glace fondent dès que la température monte, disparaissant parfois par sublimation* quand le soleil tombe directement dessus.
 
 
Structure de la glace - Document Futura sciences
 
 
Sublimation : passage direct de l'état solide à l'état gazeux sans passer par l'état liquide.
 
 
 


 
 

Voir les 8 commentaires

VIVALDI ET LE CONCERTO 10

Par Le Lutin d'Ecouves - 03-02-2013 21:36:41 - 1 commentaire

Hautbois et basson
 
 
 
Anche double
 
 
Parmi les concertos de Vivaldi, on en trouve un certain nombre dédiés à deux ou trois instruments (parfois plus). Le concerto RV 545, destiné aux deux représentants des instruments à anche double, le hautbois et le basson, est construit comme un dialogue entre les deux protagonistes, les cordes n'intervenant que pour ponctuer la discussion.
 
 
Ref
 
 
1  2   3   4   5   6   7   8   9


 

Voir le commentaire

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 2663390 visites