KikouBlog de Le Lutin d'Ecouves - Juin 2009
Le Lutin d'Ecouves

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Juin 2009

COURIR ET VOMIR : LE PLAISIR !

Par Le Lutin d'Ecouves - 29-06-2009 22:13:37 - 1 commentaire

La belle gerbe !
 
 
 Le récit fleuri des aventures du Lutin aux Foulées de Montsort, c'est ICI.

Voir le commentaire

COMMENT FAIRE TENIR DES GOSSES TRANQUILLES...

Par Le Lutin d'Ecouves - 27-06-2009 19:48:41 - 2 commentaires

  ...pendant deux heures.
 
 
Dans la vie...
 
 
...il n'y a pas que la télé...
 

 ...ou les jeux vidéo.

Il y a aussi la musique...

...et la culture.

 Photos prises dans l'ensemble musée-médiathèque de la ville d'Alençon.

Voir les 2 commentaires

LE LUTIN ET LES 20 000 DARDS

Par Le Lutin d'Ecouves - 25-06-2009 19:31:46 - 9 commentaires

Evénement dans la cour de l'école
 
Treize heures vingt cet après-midi, c'est la panique dans la cour quand j'arrive: un nuage vrombissant s'est abattu sur un des tilleuls de l'école. Un essaim d'une belle taille a décidé de s'installer au milieu de nos 150 gamins. Les maîtresses ont vite mis les écoliers à bonne distance de l'arbre.
 
Devinez qui va faire le zouave sur un escabeau pour prendre des photos pour le site de l'école : le Lutin Pédagogique !
 
Cet essaim fait entre deux et trois kilos, 20 000 individus selon un professionnel
 
Les insectes ne sont pas agressifs (moi seul le sait) et je peux m'approcher pour faire un cliché de très près. Je suis dans un nuage d'insectes et les maîtresses frissonnent d'appréhension. Je frime un max !
 
Impressionnant, non ?
 
Ces abeilles se déplacent avec une vieille reine qui vient de quitter sa ruche et qui va aussitôt être remplacée par une jeune reine. Elles cherchent un emplacement adéquat pour y fonder une nouvelle colonie. Notre tilleul ne peut être qu'une étape de passage.
 
Bien sûr, je fais mon kéké en étalant mes connaissances en entomologie devant toute l'école ! 
 
Nous faisons appel à un apiculteur voisin qui va d'abord faire tomber l'essaim dans un carton où il va trier les abeilles jusqu'à ce qu'il repère la reine qui est deux fois plus grosse que les autres.
 

Une fois la reine capturée, elle est mise dans une ruchette où ses sujets vont la suivre, attirés par ses phéromones.
 
 
Il n'y a plus qu'à attendre que tout ce petit monde rentre dans la ruchette et le tour est joué, en route vers une nouvelle ruche tout confort chez l'apiculteur.
 
Super leçon de sciences live pour toute une école avec l'intervention gratuite d'un professionnel. Merci les abeilles !
 

Voir les 9 commentaires

J'AIME LE MARTINET !

Par Le Lutin d'Ecouves - 23-06-2009 23:46:26 - 11 commentaires

SOS Lutin service !
 
Hier, arrivant juste du travail, v'là-t-y pas que je trouve sur la table de la cuisine un drôle d'individu dans une boîte en plastique :
 
 
Un petit martinet noir qui était tombé du nid situé sous le toit côté façade sud de ma maison. Costaud le petit gars, il avait fait une chute de 7 mètres heureusement amortie par un bac de terreau.
 
Ma Josette qui aime toutes les bestioles (même les araignées, les phasmes, les cafards et les mulots...) avait ramassé le vigoureux gamin et vite compris que, à moins de s'appeler Spiderman, il serait impossible de remettre le volatile à ses parents.
 
Qu'à cela ne tienne, un autre couple de martinets noirs a fait un nid côté nord, là où le rebord du toit n'est qu'à trois mètres. Chaque soir, nous les observons quand ils arrivent à pleine vitesse et pénètrent miraculeusement dans leur logis sans s'écraser contre la paroi.
 

Euh au fait, les martinets pratiquent l'adoption ? Bon, on va voir... De toute façon, je n'ai pas le choix, on m'a préparé un échafaudage top sécurité : un escabeau sur une table en plastoche :

C'est le moment, les adultes sont partis en chasse. Allez gamin, on grimpe ! Ah, il y a deux petits dans le nid, ça te donne une chance ; les martinets noirs élèvent deux à trois petits par portée. Je fourre le gosse qui gigote et proteste. Les autres chouinent un peu mais ne le virent pas. 

Maintenant, on va voir si nous n'avons pas fait une ânerie. Nous nous installons sur la terrasse et nous observons. Au bout d'un moment, un adulte revient. Dans sa gorge, il emporte une boulette qui peut contenir jusqu'à un millier d'insectes qui vont servir de nourriture aux petits.

Suspense, le petit intrus va-t-il gicler ? Non, l'adulte nourrit les jeunes puis repart. Nous restons là un moment à observer le manège des martinets très nombreux dans notre secteur. La nuit va bientôt tomber et les adultes vont aller dormir.

Chaque soir, les adultes s'élèvent en bandes puis disparaissent dans le ciel, montant jusqu'à 1500 ou 2000m d'altitude où ils vont passer la nuit dans des poches d'air chaud, planant et dormant selon une technique bien à eux : ils battent des ailes durant 4 secondes puis dorment 3 secondes puis battent à nouveau des ailes 4 secondes pour reprendre de la hauteur puis dorment à nouveau, et ainsi de suite... Ça c'est du micro sommeil !

Aussi bizarre que cela paraisse, le martinet ne se pose jamais (hors élevage des petits), ses courtes et puissantes pattes l'en empêchent. C'est un planeur exceptionnel capable de performances étonnantes : il peut atteindre les 200 km/h en piqué, il peut avaler jusqu'à 20 000 bestioles par jour et ses petits, quand ils quittent le nid, passent deux années entières sans se poser, le temps d'atteindre leur maturité sexuelle. Impressionnant.

Le lendemain matin, une petite inspection nous a permis de constater que le jeune squatter n'avait pas été expulsé. Apparemment, la greffe avait pris. Les parents auront juste un surcroît de boulot.

A l'âge de 40 jours, les petits quitteront le nid, parfois plusieurs jours après le départ des parents pour l'Afrique. Ce planeur de ciel bleu s'en va dès les premiers jours d'août, évitant ainsi les turbulences prévisibles de la deuxième partie de l'été.

Par deux fois, j'ai tenu un martinet noir adulte dans mes mains à la suite d'accidents de rase-mottes. J'ai été fasciné par la plastique de cette merveille de la nature et surtout par ses yeux ovales d'un noir intense, intégrés à la tête dans une parfaite aérodynamique. Par deux fois, j'ai réussi à rendre cette noire perfection à l'azur auquel elle appartient.

Et j'ai l'impression d'avoir servi la Beauté.

 

Voir les 11 commentaires

PRELUDE A L'ETE

Par Le Lutin d'Ecouves - 20-06-2009 20:24:44 - 6 commentaires

 

Que faire un samedi après-midi la veille de l'été, sinon flâner en ville avec mon épouse. Nos pas nous emmènent à l'ancien collège de jésuites d'Alençon qui sert maintenant de médiathèque et d'école de musique.

Tiens, "Concert-présentation gratuit de musique pour cordes pincées des XVIème et XVIIème siècle". Pourquoi pas ?

 Petite salle, nous sommes une vingtaine et l'instrumentiste italien  à l'accent musical et au physique de playboy commence la présentation  puis joue un ensemble de pièces de Piccinini, Corbetta, Dowland, Kapsberger, de Visée sur ses instruments tous aussi beaux les uns que les autres :

Luth                                            Archiluth

Guitare baroque                             Théorbe

 Voilà, il est des instants magiques qu'il ne faut pas rater... Un chocolat chaud au pied de la halle au toit de verre, la main de ma femme dans la mienne, un frais soleil de juin, l'après-midi touche à sa fin.

 

Pour terminer, je vous livre cette petite Toccata Arpeggiata de Kapsberger au théorbe :

Voir les 6 commentaires

PEUT-ON NIQUER AVEC SON EPOUSE ?

Par Le Lutin d'Ecouves - 18-06-2009 13:23:58 - 3 commentaires

Peut-on niquer avec son épouse ?

 

Avant que vous vous mettiez à ricaner, je vous donne la réponse c'est : non.

Et je le prouve :

 

Le verbe niquer est une diminution du verbe forniquer qui provient du latin fornix qui désignait les prostituées à Rome à une certaine époque. Le sens initial du terme signifie voûte ou chambre voûtée, les prostituées de bas étage exerçant souvent dans des réduits voûtés situés dans la muraille des maisons.

Ainsi, les relations sexuelles avec une prostituée et, par extension hors mariage ont été caractérisées par le verbe fornicare qui donna plus tard forniquer en français.

Il est à noter que le verbe niquer  a pris un  coup de jeune avec l'arrivée en France d'habitants du Maghreb. En effet, le mot nik signifie faire l'amour en arabe populaire d'Afrique du Nord. L'origine n'en est pas moins latine car il ne faut pas oublier que l'empire romain puis ses successeurs ont largement occupé le Maghreb avant l'arrivée des arabes  à partir de la fin du VIIème siècle.

 

Donc, impossible de forniquer avec sa légitime épouse, le terme étant réservé aux relations extra-conjugales.

 

 

Note : j'ai utilisé le terme niquer avec à la place de niquer tout court à cause de la connotation péjorative et dégradante pour la femme du deuxième terme.

 

 

 

Voir les 3 commentaires

THE INVASION OF THE BLUE BEARS

Par Le Lutin d'Ecouves - 15-06-2009 21:56:52 - 4 commentaires

A la demande générale d'un canard déprimé, voici une petite vidéo destinée à redonner de l'énergie aux gentils zanimaux de Kikouroù :
 

Voir les 4 commentaires

WARHOL AT SCHOOL

Par Le Lutin d'Ecouves - 14-06-2009 00:22:51 - 10 commentaires

Pop Art à l'école
 ...ou l'autoportrait sous influence d'Andy Warhol.
 
 
L'Artiste de cette année de Ce2 (8 à 9 ans) a été "The Pope of the Pop Art" : Andrew Warhola, dit "Andy Warhol".
 
Note : Pour chaque enfant de ma classe, je possède une autorisation de prise de vue limitée au site de l'école. Le projet artistique de l'année portant sur l'autoportrait, j'ai estimé que les oeuvres produites pouvaient être assimilées à des photos d'enfants. C'est pourquoi, vous ne verrez des oeuvres qu'en aperçu sur ce billet. 
 
Etape 1 : Autoportrait au crayon
 
Chaque enfant reçoit une petite photo de lui-même et doit dessiner sur papier A3 son autoportrait. Mon rôle consiste à convaincre chacun qu'il peut faire toujours mieux de manière à obtenir quelque chose de ressemblant. On jette beaucoup de papier. Au bout de trois à cinq essais, on obtient des portraits satisfaisants qu'on repasse au feutre noir :

 
 
Etape 2 : Découverte du Pop Art
 
Je charge  un groupe de préparer et de présenter un court exposé sur Andy Warhol dont on parle actuellement à l'occasion d'une exposition à Paris. Les enfants découvrent ainsi les oeuvres du Pape du Pop Art et analysent les techniques utilisées par Warhol comme dans ce portrait de Marilyn Monroe :
 
 
Etape 3 : Autoportrait au pastel sur photo
 
Sur un tirage A3 en noir et blanc de leur photo, les enfants produisent des autoportraits au pastel gras, découvrant des techniques de textures et de superposition de couleurs.
 
Etape 4 : Autoportraits informatiques à la manière de "Che Guevara"
 
A partir de l'observation du portrait de Che Guevara de Warhol, les enfants produisent neuf autoportraits à l'aide du logiciel "Photofiltre". Cela demande un ensemble de compétences en informatique que les enfants ont acquises depuis le CP. Chaque oeuvre sera tirée ensuite en format photo A3.
 
 
 
Etape 5 : Autoportraits à l'encre sur photo
 
A partir du portrait "Marilyn", les enfants produisent un panneau de 40X60 cm composé de neuf autoportraits peints à l'encre, matériau démoniaque. Les enfants découvrent la nécessité de la minutie avec une matière qui ne pardonne rien. Cette étape prend un trimestre. Cela demande une certaine endurance...
 
 
Etape 6 : Photomaton
 
Après étude du tableau "Ethel Scull 36 times" de Warhol, j'organise la classe en groupes de quatre et je leur apprends à procéder à des prises de vue. Chaque enfant doit prendre une expression tirée du tableau pendant que deux autres tiennent des déflecteurs pour uniformiser la lumière et qu'un  dernier prend la photo.

 Ensuite, chaque portrait agrandi en noir et blanc est passé au rouleau encré puis l'ensemble est assemblé en un tableau collectif de 1m50 par 1m40.

 

 

 

Etape 7 : Autoportrait au feutre sur photo

Je m'aperçois qu'une de mes élèves développe des techniques intéressantes en crayonnant sur un de ses portraits inutilisés. Je lui demande d'endosser le rôle d'enseignant et de transmettre son savoir-faire aux autres. Ce seront les plus intéressantes des productions. Ironie du sort, je n'avais pas planifié cette étape lors de laquelle les enfants vont réinvestir les connaissances qu'ils ont acquises tout au long de l'année en développant des techniques  de fabrication de textures et de surlignage de formes.
 
 

 

Voir les 10 commentaires

DES PODIUMS ET DES KIKOUS

Par Le Lutin d'Ecouves - 10-06-2009 21:00:09 - 7 commentaires

 Trail d'Ecouves 2009
 
Zabou
Bambi
Vetchar
GGO
Et l'équipe Kikouroù !
 
 
 
Bravo et à l'année prochaine !

Voir les 7 commentaires

TRAIL TO REMEMBER THAT I'M A BIG DAUBE

Par Le Lutin d'Ecouves - 10-06-2009 16:59:39 - 1 commentaire

Ecouves la belle
 
Sous le soleil...
 
 
 
... ou sous la pluie
 
 
C'est l'histoire lamentable d'un Lutin qui ne sait pas pourquoi il court. Et ça se lit ICI.
 
 

Voir le commentaire

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 2688204 visites