KikouBlog de Le Lutin d'Ecouves - Avril 2009
Le Lutin d'Ecouves

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Avril 2009

ENCORE UNE COURSE SOUS LE SOLEIL

Par Le Lutin d'Ecouves - 29-04-2009 00:18:17 - 7 commentaires

Pendant que le sud est sous la flotte...
 
 
Les Normands courent au soleil le trail de la Vallée de la Vère.
 
Le récit : ICI

Voir les 7 commentaires

IL NE FAUT PAS PRENDRE LES VESSIES POUR DES LANTERNES

Par Le Lutin d'Ecouves - 26-04-2009 10:36:19 - 11 commentaires

Le Lutin vous offre

une vidéo de bon goût :

 
Merci qui ?
Merci Tonton Lutin !

Voir les 11 commentaires

ON N'A POINT DES METIERS FACILES !

Par Le Lutin d'Ecouves - 22-04-2009 22:10:46 - 7 commentaires

Crise de l'enseignement :
Un petit dessin vaut parfois mieux qu'un grand discours.
 

Voir les 7 commentaires

FEMMES ET RELIGIONS

Par Le Lutin d'Ecouves - 20-04-2009 00:16:42 - 6 commentaires

Précision
Ce billet ne prétend égratigner que les religions elles-mêmes en tant que mouvements de pensée et surtout pas les croyants que je respecte même si je suis dans l'incapacité de partager leurs convictions.
 
 
Les textes sacrés et la femme
 

 Christianisme

 Les chrétiens et les occidentaux, en général ont tendance à considérer que leur(s) religion(s) sont plus libérales envers la femme que les autres religions. Il est bon de citer quelques textes issus du Nouveau Testament (Evangiles plus un certain nombre d'autres textes). Voyons donc:

Le Christ est le chef de tout homme, l’homme est le chef de la femme, et Dieu le chef du Christ (1 Cor 11, 3).

Là le décor est posé, on sait qui commande !

Femmes, soyez tout dévouement pour vos maris comme il convient à des personnes unies au Seigneur (Colo 3, 18).

Bon, elles ont compris ou quoi ?

Que les femmes se taisent pendant les assemblées ; il ne leur est pas permis d’y parler, elle doivent obtempérer comme le veut la loi. Si elles souhaitent une explication sur quelque point particulier, qu’elles interrogent leur mari chez elles, car il n’est pas convenable à une femme de parler dans une assemblée. (1 Cor 14, 34-35).

Maintenant que vous avez compris les filles, taisez-vous !

L'on reproche aux musulmans de bâcher leurs épouses, voyons ce qu'écrit Saint-Paul :

C’est pourquoi la femme doit avoir la tête couverte, signe de sa dépendance par respect des messagers de Dieu.  (1 Cor 11, 10).

Pour une femme, entrer en religion se dit d'ailleurs "Prendre le voile".

 

Judaïsme

Sois béni, Seigneur notre Dieu, Roi de l’Univers, qui ne m’a pas fait femme.

Cette prière traditionnelle du matin qui débute le film Kadosh d'Amos Gitaï (1999) donne bien le ton. Allons voir ce que dit Dieu à Eve dans la Genèse :

Je rendrai tes grossesses pénibles, tu souffriras pour mettre au monde tes enfants. Tu te sentiras attirée par ton mari, mais il dominera sur toi (Genèse 3, 16).

Tu parles d'un début sur Terre !

Voyons ce que dit Loth, neveu d'Abraham dans la même Genèse : 

Écoutez : j'ai deux filles qui sont encore vierges, je vais vous les amener : faites-leur ce qui vous semble bon, mais, pour ces hommes, ne leur faites rien, puisqu'ils sont entrés sous l'ombre de mon toit (Genèse 19,8).

Sympa le mec ! 

 

Islam

Le Coran suffira à nous renseigner mais sachez que dans les hadiths, il y en a aussi des bonnes.

Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises (IV, 38).

C'est clair !

Les femmes sont votre champ. Cultivez-le de la manière que vous l’entendrez, ayant fait auparavant quelque acte de piété (II, 223).

Longtemps, l'existence de l'ovule a été ignorée et seule la semence masculine semblait procréer. La femme n'a souvent été considérée que comme un champ à ensemencer

Le Coran est, de plus, un livre de lois et il régit la place des hommes et des femmes dans la société, par exemple en ce qui concerne les droits de succession :

Dieu vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner au fils mâle la portion de deux filles ; s’il n’y a que des filles, et qu’elles soient plus de deux, elles auront les deux tiers de la succession ; s’il n’y en a qu’une seule, elle recevra la moitié (IV, 12).

 

Il dit, bien sûr, ce que l'homme doit faire pour être obéi :

Vous [les hommes] réprimanderez celles dont vous avez à craindre l’inobéissance ; vous les relèguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu’elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand (IV, 38).

 

Bouddhisme

Sans vouloir toujours taper sur le même (voir billet précédent), il faut que je vous cite encore une fois l'inénarrable Dalaï Lama dans son ouvrage "Comme la lumière avec la flamme" :

De même qu’un vase décoré rempli d’ordures
Peut plaire aux idiots
De même l’ignorant, l’insensé
Et le mondain désirent les femmes

Ça fait plaisir, hein les filles !

Citons pour terminer l'enseignement du Bouddha dans le "Canon Pali":

Il faut se méfier des femmes. Pour une qui est sage, il en est plus de mille qui sont folles et méchantes. La femme est plus secrète que le chemin où, dans l’eau, passe le poisson. Elle est féroce comme le brigand et rusée comme lui. Il est rare qu’elle dise la vérité : pour elle, la vérité est pareille au mensonge, le mensonge pareil à la vérité. Souvent j’ai conseillé aux disciples d’éviter les femmes.

 

 

 

 

Voir les 6 commentaires

LE LUTIN JUSQU'AU BOUDDHISTE !

Par Le Lutin d'Ecouves - 16-04-2009 18:34:38 - 6 commentaires

La lumière descend sur moi !

Pas plus tard que ce matin, à la lecture d'un texte de sa Sainteté Sérénissime  à l'éternel sourire cosmique, le Dalaï Lama, j'ai été frappé par la Grâce Divine qui m'a foudroyé de bonheur !

 

Cela fait donc plusieurs heures que j'étudie la sagesse du Bouddhisme tibétain et comme  j'assimile vite, je suis en mesure d'éclairer vos esprits occidentaux sur l'océan de sérénité que représentent les maximes et déclarations de sa Sainteté. Voici donc ces textes immortels (authentiques) dont j'ai fait une traduction (en gras) destinée aux esprits non encore habitués à l'immensité transcendantale de la pensée gigantesquement originale du plus grand penseur de ce millénaire (Nietzsche et Spinoza au placard !).

 

1 On s'intéresse à ses membres comme parties de son corps, pourquoi pas aux hommes comme parties de l'humanité ?

Les hommes font partie de l'humanité car l'humanité est constituée d'hommes. Comme notre corps a des parties qui puent, il y a des parties de l'humanité qui puent plus que d'autres mais je ne dirai pas lesquelles car je suis encore en négociation secrète avec Pékin.

 

2 Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous...

Pour être heureux, il suffit d'être heureux, c'est pas compliqué. Bon, c'est plus facile avec du fric mais l'argent ne fait pas le bonheur  car comme on fait son lit on se couche.

 

3 Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon.

Si tu es gentil, c'est que tu es bon. Et inversement.

 

4 C'est dans son coeur qu'il faut construire la paix.

C'est en toi que se déclenche le processus de paix (ne pas confondre avec la phrase : "Le processus de pet est enclenché" qui désigne au contraire le signe de luttes intestines).

 

5 Si un maître se comporte à l'opposé de son enseignement, il est nécessaire de le contrecarrer.

Si le maître enseigne quelque chose de contraire à ce qu'il enseigne, tu dois  dire l'inverse de ce qu'il enseigne et vice-versa. Me suis-je bien fait comprendre ?

 

6 L’attirance pour une femme vient surtout de la pensée que son corps est pur. Mais il n’y a rien de pur dans le corps d’une femme.

Les femmes, c'est caca. Elles feraient mieux de retourner dans leur cuisine au lieu de nous les briser menu.

 

7 [L'homosexualité] Cela fait partie de ce que nous, les bouddhistes, appelons « une mauvaise conduite sexuelle ». Les organes sexuels ont été créés pour la reproduction entre l'élément masculin et l'élément féminin et tout ce qui en dévie n'est pas acceptable d'un point de vue bouddhiste […]

C'est pas parce que je suis misogyne que je suis une pédale ! D'ailleurs, les homos sont des ... (là je n'ai pas bien compris ce que voulait dire sa Sainteté, veuillez m'en excuser...)

 

 
 

 

Voir les 6 commentaires

RETOUR A VINDILIS : CHEZ LES KORRIGANS

Par Le Lutin d'Ecouves - 12-04-2009 22:40:30 - 3 commentaires

Chez les cousins bretons

 

L'année dernière, j'étais allé au Bord du Monde, chez mes amis Lutins des Sables. Cette année, ma femme m'a décidé de retrouver mes cousins Korrigans qui vivent en Vindilis.

Les Korrigans, on ne les voit pas souvent car ils se cachent à cause du fait qu'ils se trouvent moches. Et ils n'ont pas tort.

Cela dit, pour compenser, ils ont tout un tas de qualités; entre autres, leurs femmes ont de très gros seins et elles font d'excellentes crêpes. Je rajouterai que ce sont de très bons compagnons même si leur bière n'est pas de la qualité de celle des Lutins Belges.

Leur discrétion leur permet d'habiter au milieu des Grands qui vont et viennent sans soupçonner la présence d'un petit peuple vivant parfois à quelques mètres du seuil de leur maison.

Trouver un Korrigan, ce n'est pas si difficile pour qui sait voir, il suffit de chercher au pied d'un arc-en-ciel. C'est justement là que j'avais rendez-vous avec un mien cousin qui nous avait invités, moi et mon épouse à visiter son île.

 Pour un Lutin d'Ecouves, le dépaysement est total car ici, point de forêt de chênes; les Grands ont déboisé l'île il y a bien deux millénaires et il n'y pousse que quelques résineux que ces ballots d'humains voient grandir sans se poser de questions. Pourtant, ce sont les Korrigans qui en ont semé les graines importées du pays des gracieux Lutins des Sables.

Mon cousin nous a d'abord emmenés sur la Lande qui contient quelques sites étonnants comme cet étrange monument :

Allons-y voir de plus près. Mais oui, c'est bien cela, un doigt de Bêta. Il s'agit d'une espèce disparue de géants qui ne brillaient pas par leur finesse et encore moins par leur discernement.

Ils avaient pris la drôle d'habitude de prendre tout au premier degré et les Lutins en ont certainement trop profité en les bombardant avec des expressions comme "Sers m'en un doigt", "Tu ne sais plus où donner de la tête", "Tu devrais prendre ça au pied de la lettre", "Prête-moi la main", etc...

Résultat : ces gros débiles de géants ont essaimé leurs membres dans tout le pays ; et quand je parle de leurs membres... les pauvres ont fini par ne plus pouvoir se reproduire et ont fini par disparaître, laissant cependant d'intéressants sites qui sont toujours actuellement prisés par les touristes.

Ça, c'est un doigt, enfin, j'espère...

Si belle que soit la Lande, si l'on vient à Vindilis, c'est pour la Bleue. C'est donc en direction de l'Océan que nous nous sommes dirigés, frayant notre passage parmi les herbes qui nous cachaient aux yeux des Grands.

Je dois avouer que même si je suis sujet au mal de mer, j'éprouve une  certaine fascination pour la Bleue, sa présence m'apaise. Je n'irais tout de même pas jusqu'à m'y baigner, je reste un Lutin des Forêts !

C'est beau mais c'est pas chaud !

Vindilis possède cinquante-huit plages et d'innombrables criques dont certaines ne sont accessibles qu'aux Korrigans qui y élèvent des pouces-pieds, ces étranges crustacés que les Grands ont longtemps pris pour des coquillages. Tiens, voilà un de ces sites d'élevage :

Pas facile d'accès, n'est-ce pas ?

 Ah, les pouces-pieds, il faudra un jour que je vous entretienne de ces étranges animaux au pénis surdimensionné.

Photo Wikipédia

 De crique en plage, nous avons eu le temps de nous émerveiller de l'incroyable richesse de la palette de couleurs de Vindilis.

Mon cousin Korrigan était fier de son île et un peu de la beauté de la nature rejaillissait sur son être. Je me jurais de ne plus le chambrer avec son gros nez. Après tout, il n'était pas si laid...

 Après quelques heures de marche, nous sommes arrivés au lieu-dit du "Dragon éteint". En effet, c'est à cet endroit qu'un dragon ravageant l'île il y a des siècles, fut attiré par une ruse des Korrigans. Il y fut éteint et resta là, se recouvrant petit à petit de végétation. Seuls les Lutins et les enfants aperçoivent encore sa tête et sa patte dépassant dans la mer.

Autre site remarquable que nous avons visité : les Aiguilles qui, m'a assuré mon cousin, ne sont pas des membres de Bêtas mais bien des simples formations rocheuses...

Le ciel se couvrait et les couleurs se faisaient plus mystérieuses, il ne nous restait plus qu'à rendre visite à la Fée Tutélaire des Korrigans. Pour ce faire, il nous fallut passer par la plage du Sphinx, seul endroit de l'île où les Grands (et certains Lutins) pratiquent le surf.

Un peu usé le Sphinx !

La Fée tutélaire des Korrigans, c'est aussi une Fée Lumière comme celle d'Ecouves mais elle est beaucoup plus discrète à l'instar de ses sujets et de plus, elle vit dans une grotte à laquelle on accède par un chemin aussi secret que tortueux.

 A la demande de mon cousin, la Fée a bien voulu m'apparaître. J'ai été à la fois surpris par sa petite taille et par la déférence que lui manifestait mon compagnon.

Elle m'a longuement parlé, petite lumière intense, et m'a dit des histoires de pérennité, de responsabilité et de nature. J'ai écouté poliment. Il vaut mieux être poli avec les fées...

Voilà, il ne nous restait plus qu'à trouver un havre pour prendre le bateau en espérant que la Bleue ne me secouerait pas trop la viande car un Lutin d'Ecouves a la panse un peu trop près du gosier et la gerbe ne lui fait pas toujours penser aux fleurs.

Le soir tombant, un bateau mené par d'aimables lutins aux gros nez nous a emmenés loin de Vindilis, l'île à l'indomptable beauté. Et je n'ai pas vomi !

 

Photos prises à Belle-Ile-en-Mer du 7 au 9 avril (sauf noté)

Voir les 3 commentaires

RETOUR A VINDILIS : LE CHANT DE LA PIERRE

Par Le Lutin d'Ecouves - 12-04-2009 18:01:37 - 4 commentaires

Imaginez...
 
 
Imaginez le feu et la cendre tordre les entrailles d'un géant nouveau-né, imaginez ses cris de douleur et sa fureur, imaginez sa peine et son angoisse de n'avoir pour mère que le chaos et l'obscurité.
 

Voyez, voyez le feu et l'immensité. Voyez comme la Matrice engloutit tant d'ignicité et comment sous le manteau se préparent la beauté et la pureté, le cristal et la perfection.

Pensez l'immensité du temps et l'incroyable usure des vagues d'éternité. Pensez la Plaine et son indicible paix.

 

Sentez le choc du renouveau, ressentez le jaillissement des monts lointains aux hurlements si proches. En nous la Terre se retourne.

Lisez le basculement du Monde dans la roche. Suivez de vos doigts tremblants l'histoire folle et tragique des soubresauts de la Génitrice. Déchiffrez le temps.

Soyez prêts à la vie, encensez le tohu-bohu d'où naît la semence que rien ne pourra plus arrêter. Existez.

Ouvrez les yeux, osez la couleur. Aimez et mourez comme le veut le Grand Cycle. Devenez l'univers, soyez la lumière.

Ecoutez, écoutez le chant de la pierre, éternel et fugace et vous pénètrerez les arcanes de la Vie.

 

Photos prises à Belle-Ile-en-Mer les 7 et 9 avril

Voir les 4 commentaires

LE LUTIN DEFEND LE CONSOMMATEUR

Par Le Lutin d'Ecouves - 05-04-2009 20:29:04 - 9 commentaires

 

Le Lutin a expérimenté pour vous :

 

Hier, lors de la soirée de clôture des cross FSGT, mes amis et moi avons eu une discussion portant sur les dangers du téléphone portable et du four micro-ondes.

Bon, ça faisait un moment que je me méfiais de mon portable, il fallait que je le teste et que j'en profite pour tester aussi mon four micro-ondes.

Voici le résultat (âmes sensibles s'abstenir) :

Mettre le son


 

Boudiou , ça poutre sévère ! Je m'en doutais, le téléphone est une invention du Malin !

 VADE RETRO SATANAS !!!


Prochainement : Les dangers de la Wi-Fi,  je mets ma Livebox dans la machine à laver !

Voir les 9 commentaires

PISCICULTURE

Par Le Lutin d'Ecouves - 01-04-2009 09:24:46 - 12 commentaires

 Parmi ces assertions,
laquelle n'est pas un poisson d'avril ?
 
 
  1. Benos est une fille.
  2. Le Castor a vraiment la queue plate.
  3. Le Mustang est calme et serein.
  4. Mathias est extraverti.
  5. Le Lutin a bon goût.
  6. Taz est coincée.
  7. Monstertruck est anorexique.
  8. Ch'tigrincheux en a une petite.
  9. Je me suis marié un premier avril.
 
 Réponse :
J'vous avais dit, j'ai pas bon goût !
 
Trente et un ans ! Toutes ces années sur lesquelles je me retourne sans nostalgie car je les vis au présent chaque jour. C'est bizarre comme le temps n'a pas de prise sur les sentiments...
 
 La clope, j'aurais pu l'effacer
mais elle est la preuve que la photo date des seventies.
 

Le vent des années emporte les photos de mon enfance
Les sables du temps noient mes joies et mes peines
Je me dissous petit à petit dans l'existence
Mais tu es là, chaque jour
Comme l'Aurore
 
 

Voir les 12 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 2761589 visites