KikouBlog de Le Lutin d'Ecouves - Octobre 2009
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

Archives Octobre 2009

ROUGE COMME L'AUTOMNE

Par Le Lutin d'Ecouves - 31-10-2009 18:33:37 - 7 commentaires

Amarante, bordeaux, carmin, cerise, cinabre, corail, cramoisi, écarlate, garance, groseille, incarnat, ponceau, pourpre, purpurin, rubescent,
rubicond, sang, vermeil, vermillon...

 

 

Ce samedi, je pars à neuf heures pour mon gros entraînement de la semaine en préparation du marathon de la Rochelle : 37 km dans la campagne autour d'Alençon exclusivement sur route.
 
GPS, IPOD, camelbak, tout y est... et, bien sûr mon appareil photo Canon rose.
 
Pas question de m'user un mois avant le marathon, j'adopte une allure de 10km/h, ce qui me permet de musarder le nez en l'air.
 
Ce 31 octobre est un jour particulier. Après trois mois de sécheresse et de ciel céruléen, l'automne arrive enfin. Le ciel est blanc, la brume s'installe, la nature retient son souffle... le rouge est mis.
 
 
 

Les murs saignent, que dis-je, ils ruissellent d'une impérieuse lave végétale.

 

 

Les haies ne sont pas en reste et éclatent soudain en une polyphonie de chants révolutionnaires.
 
 
 
 
Parfois, la nature s'accorde quelques nuances dans le rouge...
 
 


On tire parfois même vers le rose ou l'orange de manière à apporter un peu de douceur à cette sauvage symphonie.

 

 

Mais les arbres eux, dressent fièrement l'étendard sanglant de leurs branches qui s'empourprent à l'idée de se voir nues.

 

 

Il faudra bien s'y résoudre... le rouge précède souvent la nudité et c'est ce qui fait sa beauté...

 

 

Je traverse ainsi la Plaine d'Alençon pendant plus de trois heures, pénétrant alternativement dans des poches d'air frais et d'ultimes bulles d'air tiède, dernières survivantes d'un été qui ne voulait pas finir.

La Nature va feindre de s'endormir mais avant, elle nous gratifie des fruits bienfaisants de son amour avec la terre.

 

 

Je rentre apaisé et amoureux. L'éphémère rouge de cet automne tardif coule désormais dans mes veines.

 

 

Voir les 7 commentaires

OH, BONNES MERES !

Par Le Lutin d'Ecouves - 30-10-2009 19:20:46 - 1 commentaire

Rheobatrachus Vitellinus
 
 
Ben quoi, c'est une grenouille, non ? Peut-être mais ce n'est pas n'importe quelle grenouille ! Figurez-vous que ce petit amphibien australien a failli vous débarrasser de votre ulcère à l'estomac.
 
Comme de nombreux animaux australiens, le batracien en question a inventé une stratégie particulière en ce qui concerne l'élevage de ses petits.
 
En effet, les grenouilles européennes, après fécondation de leurs oeufs par les mâles (leur sexualité est décevante, il faut le dire...) laissent leurs futurs petits en plan dans l'eau et débrouillez-vous les gamins ! Sur la quantité, il y aura bien des survivants...
Dans le cas du crapaud accoucheur, le mâle, désolé du comportement de sa femelle, colle les oeufs sur ses pattes arrière et s'en occupe  jusqu'à l'éclosion, ce qui assure à ses petits un taux de survie très supérieur à celui des autres amphibiens.
 
Rheobatrachus Vitellinus, elle, a une méthode bien à elle car, une fois que son mâle a répandu sa semence sur les oeufs, elle en avale quelques-uns qu'elle digère normalement. A ce moment, les oeufs libèrent une substance qui inhibe la production d'enzymes et d'acide dans l'estomac tout en empêchant l'estomac de se vider dans l'intestin.
 
Notre maman avale ensuite les autres oeufs qui incubent dans son estomac. Bien sûr, pendant la période d'incubation, elle ne mange pas mais cela ne la dérange pas outre mesure.
 
Au bout de leur transformation, les petites grenouilles émettent une substance qui déclenche l'ouverture de la bouche de leur maman qui n'a pas causé avec ses copines pendant tout ce temps. Et voilà que les petites coquines sortent toutes formées :
 
Elle est à croquer !
 
Cette grenouille à incubation gastrique découverte en 1984 dans le Queensland  a un temps intéressé les chercheurs qui espéraient trouver un traitement efficace des ulcères gastroduodénaux en étudiant les fameuses substances émises par les oeufs et/ou par les petits.
 
Manque de bol, cette grenouille des forêts pluviales du Queensland a été victime de différents facteurs dont une déforestation trop importante depuis les années 1990. Résultat, notre amphibien a disparu depuis 1999. C'est bête, hein !
 
**************
 
Bon, on ne va pas rester sur cette mauvaise impression. Voici encore une gentille maman :
 
 L'araignée-loup
Photo Wikipédia
 
 
Elle fait partie de la grande famille des Lycosidae, ces araignées pourvues d'une très bonne vue grâce à des yeux à vision stéréoscopique (comme nous), ce qui est bien pratique quand on se livre à la chasse à courre. En effet, ces araignées ne pratiquent pas la stratégie de la toile mais la course à pied.
 
Elle n'est pas jolie mon arachnide ? Et regardez-moi sa belle chevelure bouclée ! Hein, mais ça bouge !!! Mais elle a des poux ou quoi ? Regardons de plus près :
 

Oh, que c'est mignon ! Maman, après avoir laissé ses oeufs éclore dans un cocon qu'elle a filé elle-même, transporte ensuite ses petits sur son dos lors de ses déplacements, ce qui leur donne une meilleure chance de survie. Bon, les gosses sont nombreux et ça doit gratter mais une maman, ça supporte bien des choses.
 
 
Je dédie ce billet à ma maman qui n'a pas eu à m'avaler ou à me transporter sur son dos mais qui a dû supporter un fils Lutin chez elle pendant vingt ans, ce qui est autrement plus long que la durée d'incubation d'une grenouille ou de maturation d'une araignée...
 
 
 
 
 

Voir le commentaire

UN BOULOT DE M...

Par Le Lutin d'Ecouves - 29-10-2009 21:03:56 - 2 commentaires

On n'a point des métiers faciles !
 

 
 
 

Voir les 2 commentaires

UN CROSS EN DIAGONALE...

Par Le Lutin d'Ecouves - 26-10-2009 15:31:44 - 1 commentaire

Lendemain de cross
 
Ce dimanche matin, Ecouves est bien calme. Il faut dire que nous ne sommes que quatre à arpenter notre forêt. Certains sont partis pour la Course des Templiers, d'autres sont encore plus loin, dans l'île de la Réunion.
 

Je n'ai pas beaucoup d'énergie et mes mollets me paraissent de pierre. Cela me fait cet effet à chaque fois que je remets les pointes pour le début de la saison des cross.
 
C'était samedi et ce n'était pas un cross comme les autres. J'en ai fait un récit pas comme les autres, moins... Lutin. Je m'en excuse. 
 
Et c'est ICI.
 

Voir le commentaire

POUR EPITAPHE

Par Le Lutin d'Ecouves - 21-10-2009 16:53:56 - 1 commentaire

Depuis le temps que je voulais dédier cette chanson à notre Suisse :

 

Epitaph

King Crimson 1969

 

The wall on which the prophets wrote
Is cracking at the seams.
Upon the instruments of death
The sunlight brightly gleams.
When every man is torn apart
With nightmares and with dreams,
Will no one lay the laurel wreath
As silence drowns the screams.

Between the iron gates of fate,
The seeds of time were sown,
And watered by the deeds of those
Who know and who are known;
Knowledge is a deadly friend
When no one sets the rules.
The fate of all mankind I see
Is in the hands of fools.

Confusion will be my epitaph.
As I crawl a cracked and broken path
If we make it we can all sit back
And laugh.
But I fear tomorrow Ill be crying,
Yes I fear tomorrow Ill be crying.
 
 
 
Je viens de charger ma liste King Crimson dans mon nouveau shuffle (rose !) : 17h00 de musique, Wahhhh !

Voir le commentaire

TRAIL TO REMEMBER... (air connu)

Par Le Lutin d'Ecouves - 19-10-2009 23:30:25 - Aucun commentaire

Qu'est-ce qui me fait lever à 6h00 le dimanche ?
 
 
L'Orne au petit matin automnal
 
Réponse : un trail avec les copains
 
Voir : ICI

IL Y A DES COUPS DE PIED AU CUL QUI SE PERDENT

Par Le Lutin d'Ecouves - 16-10-2009 20:49:53 - 3 commentaires

Vu sur Atylia design.com

de quoi ramener la paix dans les classes :

 

Tirez un trait !

La règle Pistolet mesure jusqu'à 20 cm. C'est l'outil adéquat pour toute personne entre 7 et 77 ans. Les petits comme les grands adoreront étudier avec cette règle. Faites un geste pour la planète avec cette règle originale en bois.

 

Faisons un geste pour ces géniaux designers et commerçants, je leur propose de concevoir et essayer la machine à botter le cul dont voici le projet :

 

Voir les 3 commentaires

LES FEMMES EPISODE 13

Par Le Lutin d'Ecouves - 15-10-2009 13:06:30 - 6 commentaires

Emilie Simon
 
 
Cette jolie jeune femme née en 1978 (l'année de la sortie de Wuthering Heights) est titulaire d'un DEA de musique contemporaine, elle a étudié la musicologie à la Sorbonne et l'électronique à l'IRCAM.
 
Elle aurait pu devenir une compositrice de musique pénible comme l'affectionne Pierre Boulez mais elle a préféré se diriger vers l'Electro.
 
Après deux albums dont la bande son de "La marche de l'Empereur", Emilie sort un album "The Big Machine" enregistré à New-York où elle vit maintenant dans lequel elle assume sans complexe son goût pour la musique de la géniale Kate Bush.
 
Loin du pastiche, Emilie Simon réveille la folie de Kate avec ses synthés et ses boîtes à rythme tout en adoptant jusqu'aux intonations de sa prestigieuse aînée.
 
Cela donne un album surprenant au son foisonnant que tout amateur de Kate doit acheter et tout amateur d'Electro mettre dans son IPOD.
 
Dreamland
J'ai choisi la vidéo teaser (version de l'album)
à la place de la vidéo officielle dont le mix est moins bon.
 

Voir les 6 commentaires

QUI POUTRE QUI ?

Par Le Lutin d'Ecouves - 12-10-2009 23:32:35 - 2 commentaires

Le jeune ou le vieux ?
 
 
Qui poutre qui à Bursard ?
 
Vous le saurez en lisant le récit de la Buresartienne ICI.

Voir les 2 commentaires

LE NEZ EN L'AIR

Par Le Lutin d'Ecouves - 10-10-2009 11:42:55 - 8 commentaires

10 OCTOBRE 2009
10H29MIN
 
 
 
Voilà plus d'une semaine que la météo nous prédit le retour du mauvais temps et pourtant... le gris n'arrive pas à imposer sa loi la journée durant, il y a toujours un moment où l'écho de l'été nous est transmis par le vent du sud, il y a toujours un moment où notre Normandie est baignée de soleil.
 
Comment croire en la noirceur, comment céder au désespoir quand on se promène le nez en l'air ?
 

Voir les 8 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 2628565 visites