KikouBlog de Le Lutin d'Ecouves - Août 2013
Le Lutin d'Ecouves

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Août 2013

TATIN ET LE TEMPLE DU SOLEIL

Par Le Lutin d'Ecouves - 26-08-2013 08:08:24 - 9 commentaires

Cossé-le-Vivien (Mayenne)
23 août 2013
 

Enfoncée dans la gorge du dragon aux pattes posées sur les principes masculin et féminin, une minuscule Marie nous indique le message de l'artiste : "Entrez ici vierge de tout préjugé".
 

On est ici dans le Musée Robert Tatin  du nom de l'artiste (1902-1983) à l'expression hautement symboliste qui, à l'âge de 60 ans, a décidé de transformer la ruine qu'il restaurait en un musée fantastique dédié à la Concorde et à la Paix.
 
Photo : Ma Josette
 
Essentiellement artiste peintre, Tatin fut cependant aussi entrepreneur en bâtiment en début de carrière, ce dont il se souvint dans la dernière partie de sa vie en construisant ce palais fantastique.
 
Photo : Ma Josette
 
Grand voyageur, il ramena de ses pérégrinations la solide conviction que l'Art est un langage commun de l'humanité. Voici pourquoi il mélange avec bonheur les styles des différentes civilisations qu'il a croisées ou rêvées.
 
Quelques exemples :
 
 
Amérique du Sud
 
 Ile de Pâques
 
Europe
 
L'influence asiatique s'y révèle aussi par la présence répétée du Yin et du Yang, principes qu'il relie au féminin et au masculin.
 

Tatin représente toujours la femme avec l'homme en tant qu'entités complémentaires dans son discours sur l'harmonie universelle.

Photo : Ma Josette
 
 Ce serait une erreur de classer Tatin dans le registre des artistes naïfs ou bruts, son œuvre, si elle est bien observée, révèle une structuration symboliste très sophistiquée. Il est un artiste très ancré dans le vingtième siècle dont il connut personnellement bien des artistes. Son œuvre est aussi un hommage à ses prédécesseurs dont il distingue particulièrement cinq géants :
 
 
 Rembrandt, Van Gogh, Vinci, Goya, Delacroix représentés avec leurs muses
 
En complément du musée renfermant des peintures de l'artiste au style polymorphe, le visiteur est accueilli par l'Allée des Géants :
 
Photo : Ma Josette
 
Les dix-neuf statues vont de plus de deux mètres à environ quatre mètres de manière à ce que le sommet de chacune soit à la même hauteur que celui des autres, subtil ! Voici quelques exemples et détails :
 
le verbe avoir, symbole de l'avidité
 
le verbe être représenté la tête en bas de manière à avoir les poches vides
 
 Paul Gauguin
 
 Alfred Jarry, autre Mayennais ...

... et son Père Ubu

Lautrec, laid par l'aspect et beau en son cœur

Jules Verne

Léonor Fini

Pablo Picasso
 
Robert Tatin est enterré dans le jardin de sa maison sous un cube portant l'inscription "Etrange Musée". Une place y est réservée pour sa cinquième femme, Lise, elle aussi sculptrice. Comme quoi jusque dans sa dernière demeure, Tatin ne conçoit pas le Yang sans le Yin. 
 
 
 

 

Voir les 9 commentaires

PROMENADE AU PAYS DES HÉROS

Par Le Lutin d'Ecouves - 22-08-2013 21:26:55 - 4 commentaires

 
Après avoir couru sur le site d'Omaha Beach, nous voici partis en direction d'Utah Beach. Un arrêt à mi-chemin s'impose :
 
Vue du haut de la falaise
 
La pointe du Hoc est située entre les plages d’Omaha Beach et d'Utah Beach. En 1944, les Allemands y avaient installé une batterie de six énormes obusiers français datant de la guerre de 14-18 qui pouvaient à la fois arroser Omaha et Utah.
 
 Emplacement d'un obusier, au centre : le pivot
 
Conscients du danger, les alliés avaient copieusement bombardé le site en préparation du débarquement, sachant toutefois que les bunkers allemands étaient en mesure de résister à ce déluge de feu.
 
 600 tonnes de bombes sur quelques hectares
 
Le matin du 6 juin 1944, un détachement de 225 Rangers commandés par le lieutenant-colonel Rudder arrive par la mer dans le but de s'emparer de bunkers et de détruire les pièces d'artillerie. Malheureusement pour eux, les bunkers ont résisté aux bombes et l'assaut de la falaise à l'aide de grappins et d'échelles de corde s'avère particulièrement meurtrier.
 
L'intérieur d'un bunker
 
La position est cependant prise en 15 min mais 90 Rangers sont hors de combat. De plus, une mauvaise surprise les attend : les obusiers ont disparu et ont été remplacés par des leurres, de simples madriers de bois.
 

Alors que les Allemands sont tout proches, une patrouille de deux Rangers découvre les six obusiers plus au sud. Doté d'une incroyable détermination, le sergent commandant la patrouille ordonne à son camarade d'effectuer un tir nourri sur un groupe d'une cinquantaine d'Allemands qui se trouve à seulement cinquante mètres de là pendant que lui-même jette des grenades thermiques sur les pièces d'artillerie puis détruit les systèmes de visée des obusiers à coups de crosse.
 
Au loin, Utah Beach
 
Le petit groupe de Rangers va ensuite devoir faire face à une contre-attaque allemande et, bien qu'en forte infériorité numérique, ils vont tenir la position jusqu'au matin du huit juin lors duquel ils sont délivrés par les chars du 116ème régiment. Sur les 225 Rangers engagés, seuls 90 sont encore en état de combattre. Rudder a lui-même été blessé deux fois.
 

Notre promenade à la pointe du Hoc est terminée. Je suis ému malgré moi par cette heure passée sur place comme si l'ombre du courage de ces soldats planait encore sur le site. Direction Utah Beach et son horizon infini propre au repos des âmes.

Utah Beach, le 19 août 2013 à 16h00
 

Voir les 4 commentaires

OH MA BICHE !

Par Le Lutin d'Ecouves - 21-08-2013 22:33:28 - 1 commentaire

 

 

En route vers Omaha Beach avec ma Josette toujours aussi canon.

Le récit ICI.


Voir le commentaire

PARMI LES LUMIÈRES DU SUD MANCHE

Par Le Lutin d'Ecouves - 13-08-2013 16:32:46 - 8 commentaires

Entre le Mont St Michel et la Pointe d'Agon
 
Cabane Vauban (Carolles)
 
Quatre jours et 65 km de marche en Sud Cotentin et Avranchin avec ma Josette, la fenêtre de tir est étroite mais superbe. Notre Normandie a décidé être généreuse cette année.
 
 
A tout seigneur tout honneur, le Mont, rocher de 80 mètres d'altitude se gagne à la force des pieds nus à travers Sélune et Sée.


Tombelaine, plus modeste avec ses 45 mètres, voit arriver les nuées annonciatrices de l'orage.
 
 
Cette année, la météo est pleine de mansuétude et elle ne nous gratifie d'un grain que pour nous faire admirer les superbes lumières de la Baie.
 
 Baie de Granville

Le soir même, le soleil est revenu et nous fait le coup de la carte postale.
 
 
La traversée de la Baie de Granville nous fait découvrir la ville sous deux angles, l'un bien touristique et policé avec ses plages et ses ports ...
 
 
... l'autre plus sévère, rappelant le belliqueux passé corsaire de la cité.
 
 
De l'autre côté de la baie de Granville, Carolles et ses falaises culminant à 90 mètres au-dessus de la mer.
 
Au loin, Tombelaine et le Mont
 
Une fois les falaises de Champeaux descendues, le périlleux retour s'effectue vers Carolles où la nature nous donne une leçon de géologie allant du noir le plus profond ...
 
 
... aux couleurs les plus vives.
 
 
Le séjour se termine sur la pointe d'Agon, immense territoire presque vierge où le touriste se fait aussi rare que la dénivelée.
 
 
Nous sommes le 10 août, un samedi après-midi. Une nature exempte de pollution et des grands espaces seulement troublés par les cris des mouettes.
 
 
La Normandie sous le soleil a parfois un parfum de Paradis perdu.
 
 
 
 
Dessin Heula
 
 

Voir les 8 commentaires

LE PAYS DES EAUX CALMES

Par Le Lutin d'Ecouves - 04-08-2013 19:26:13 - 3 commentaires

Landrellec
 
Fermée partiellement par des îles à son entrée, l'anse de Landrellec se vide et s'emplit deux fois par jour sur une distance de deux kilomètres. 

Marée (rapidement) montante
 
Le site est naturellement beau et il devient spectaculaire lors des grandes marées.
 
Vers le large
 
L'orientation est-ouest permet certains soirs d’observer de magnifiques effets lumineux sur le lac qu'est devenue l'anse.
 
Les îles de l'anse
 
La mer y est si calme que les nuages s'y reflètent dans le bleu profond annonciateur d'une paisible nuit bretonne.
 
La "plage" du Camping

Landrellec est une presqu'île située sur la commune de Pleumeur-Bodou (22).
 
 
 
 

Voir les 3 commentaires

IRRÉEL

Par Le Lutin d'Ecouves - 01-08-2013 19:27:27 - 4 commentaires

 
 
Cliquer pour agrandir
 
Après toutes ces années, Ecouves surprend encore. Couverte de neige à quelques jours du printemps, elle est maintenant sujette aux assiduités d'un été de lave dont les rayons pénètrent les frondaisons avec une crudité peu commune, créant des effets lumineux dignes d'un conte de fées. 
 
Fermant la marche sur ce sentier entre Verdier et Vignage, fasciné par cet éblouissement digne du retour de Gandalf, je prends une dizaine de clichés, laissant mes compagnons se fondre dans la lumière ...
 
 
 

Voir les 4 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 2688211 visites