COURS TOUJOURS épisode 4
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

COURS TOUJOURS épisode 4

Par Le Lutin d'Ecouves - 17-01-2018 16:00:58 - 7 commentaires


Le forum
 
 
C'est mon ami Mustang qui m'amena en 2007, peut-être à son corps défendant, sur ce brave et honnête forum réservé aux sports d'endurance qu'est Kikouroù. Totalement ignorant des us et coutumes des forums internet, j'y débarquai avec une bonne dose d'assurance et même d'impudence. Heureusement que j'avais passé la cinquantaine et que le temps avait légèrement patiné ma personnalité à l'origine quelque peu abrupte.
 
J'étais tombé au bon endroit et au bon moment sur des gens civilisés et passablement tolérants nonobstant quelques bagarres homériques et la présence de divers trolls bien moisis qui finirent par se dissoudre dans l'ambiance parfois Bisounours du site. Plus chaotique de nature que rassembleur, j'ai cependant appris à lisser mon propos et ai fini par devenir un acteur reconnu à travers mes nombreux récits de course à pied et les articles de mon blog qui sert de déversoir à l'immense foutoir que j'ai accumulé dans ma psychologie torturée durant mes années d'existence.
 
Nier le fait que cette activité régulière m'a transformé ne serait que billevesées ; je dois beaucoup à ce site qui m'a permis de m'exprimer comme jamais je ne l'avais fait sans que quiconque me juge hormis quelques blaireaux vite retournés dans leurs terriers malodorants. Mais surtout, grâce à l'impulsion de mon ami Mustang, j'ai beaucoup voyagé, traversé la France et rencontré moult Kikoureurs (plus d'une centaine) tous aussi sympathiques qu’accueillants.
 
Ce forum était et est toujours principalement un lieu d'échanges entre coureurs à pied et plus spécifiquement entre traileurs, ces êtres surhumains qui courent des jours et des nuits à la recherche du dépassement personnel et de la communion mystique avec la Nature (Tada !). Moi, je suis à voile et à vapeur, passant du trail au marathon, de la course sur route au cross ; je regarde les extra-terrestres de la Diagonale des Fous ou de l'UTMB avec une certaine admiration mais aussi un certain amusement. C'est pour eux que j'ai un jour composé ces alexandrins :

Où vont tous ces traileurs dont pas un seul ne rit ?
Pauvres hères enfiévrés au faciès amaigri ?
Ces filles au si beau cul qu'on voit cheminer seules ?
Ils s'en vont galoper des heures et puis dégueulent.
 
Ils vont, de l'aube au soir, faire éternellement
Avec leurs deux jambons  le même mouvement.
Accroupis sous les arbres,  ils chient en gémissant,
Puis repartent, libérés, à l’assaut du Mont Blanc.
 
Innocents en montagne, anges au bord de la mer,
Ils avancent, ils randonnent, ils rampent sur la Terre.

Je n'ai jamais bien taquiné que les personnes pour lesquelles j'ai de l'affection, Mustang en sait quelque chose...

 

1  2  3



Billet précédent: LE LUTIN FAIT SON COMING OUT CULTUREL
Billet suivant: COURS TOUJOURS épisode 5

7 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 17-01-2018 à 22:18:51

très bel hommage à ce site qui est plus qu'un site : y a de vrais gens dedans !
bon, on finira bien par se croiser un jour.....

Commentaire de philtraverses posté le 18-01-2018 à 06:09:04

Merci pour kikourou. Le meilleur site de cap sans conteste. Mais moi j'en suis resté au virtuel.
Rencontré un seul kikou dans le cadre d'une cession de dossard, pas trop intéressant au surplus et également erickikouroux dans le cadre d'un trail. Sympa.
J'ooose pas.. et je crois que je suis et resterai coincé. Toute façon je ne gagne pas à être connu et je ne suis pas intéressnt.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 18-01-2018 à 10:44:53

C'est justement le sport qui m'a appris la valeur des gens. Le fait que je pratique toutes les formes de CAP m'a permis de rencontrer des gens très divers aux quatre coins de la société et de trouver à chacun un intérêt. Il suffit de discuter avec les gens pour révéler leur part d'humanité et leur richesse. Tout le monde est intéressant et a quelque chose à échanger.
Ce que j'écris semble une banalité mais c'est juste le résultat de mes observations et certainement pas le révélateur d'une forme de naïveté. Je suis assez vieux pour ne pas être naïf et assez expérimenté pour ne pas verser dans le cynisme qui n'est après tout que la forme de paresse intellectuelle qu'adoptent ceux que la complexité du monde rebute.

Commentaire de PhilKiKou posté le 29-01-2018 à 07:01:31

J'avais la même difficulté et passé de l'autre côté de l'écran / miroir et je ne le regrette pas...tu devrais essayer à Philtraverses qui gagne forcément à être connu ;-)

Commentaire de CAPCAP posté le 20-01-2018 à 22:23:19

Bel hommage en effet !
"ces traileurs dont pas un seul ne rit", je ne suis pas d'accord, à la fin de mon 1er trail de 2000mD+, mon corps ne comprenant pas ce que je lui infligeait, avait largué les endorphines et je riais à l'arrivée :-D
C'est vrai qu'on croise des gens très ordinaires, mais aussi extraordinaires en CàP. J'ai souvenir à mes débuts d'un coureur qui s'excusait presque de faire 2h17 au marathon!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 21-01-2018 à 08:01:41

On rit souvent, effectivement mais ces vers étaient construits pour coller au plus près à «Melancholia» de Victor Hugo.

Commentaire de PhilKiKou posté le 29-01-2018 à 07:03:38

Vive ce site et qu'il soir le plus pluri-disciplinaires !!!!

et qu'est qui t'ont fait les blaireaux et leurs terriers malodorants !!!!

Et encore merci pour ton blog avec plein de pépites dedans... loin de les avoir toutes découvertes !!!....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 3060617 visites