Le Pro se tâte (ÉPISODE 1/6)
Le Lutin d'Ecouves

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Le Pro se tâte (ÉPISODE 1/6)

Par Le Lutin d'Ecouves - 21-10-2021 11:39:08 - 6 commentaires

 

7 juin 2021

Dans cinq jours je démarre  les 346 km de la première tranche du GR 34 avec mon épouse mais pour le moment il faut aller voir notre médecin de famille pour le renouvellement de nos licences d'athlétisme.

Elle est bien mignonne notre médecin mais j'essaie de la voir le moins possible. Facile pour moi car je ne suis jamais malade, j'ai même cru un moment que j'étais immortel. Bon, il me faut bien ce fameux papier pour continuer mon activité de course à pied donc je me plie à cette tradition médicale non sans mentir éhontément sur la réalité de ma vie sportive.

Ayant déjà été échaudé par un jeune médecin remplaçant qui, voyant mon âge, ne voulait pas me délivrer le sésame sans une batterie d'examens propres à me qualifier pour un vol orbital, je divise par deux le nombre de kilomètres hebdomadaires et mon nez croît de trente centimètres quand j'annonce le type de distances parcourues en compétition durant l'année. Ça donne ceci :

"Euh, je m'entraîne trois quatre fois par semaine pour une distance n'excédant pas 40 km hebdomadaires, pour sûr ! Ben, je cours les corridas locales et quelques cross. En gros des compétitions de 5 à 10 km, quoi... Ben je fais aussi les 16 km d'Alençon-Médavy mais c'est un max !

- Ah oui quand même, vu que vous avez 65 ans, je vais vous demander un test d’effort chez le cardiologue. Vous le ferez ?

- Oui oui docteur !"

Si je lui disais que je cours sept jours sur sept et entre 80 et 90 km/semaine, elle appellerait le SAMU et en plus, si j'avouais que je prépare les 100 km de Millau fin septembre plus le marathon de La Rochelle fin novembre, c'est les urgences psychiatriques qu'elle appellerait. Donc je mens pour avoir mon certif mais j'accepte quelques analyses de sang en plus du tour de vélo chez le cardio.

"Ah oui, je vous mets les PSA, à votre âge ça se justifie..."

Dans le temps, je pensais que PSA voulait dire Peugeot Société Anonyme. J'ai depuis appris que ça avait un rapport avec la prostate, un petit organe qui me rend toujours quelques services mais dont j'ai généralement négligé l'entretien m'étant arrangé pour ne me soumettre qu'à un seul test PSA en 15 ans. Si je veux me faire bien voir et ne pas me retrouver un jour à fabriquer moi-même mes propres certificats médicaux, je ferais mieux de filer doux et de passer par les fourches caudines du bon-vouloir médical. Donc : Banco pour les PSA.

8 juin 2021

En fait, je déteste les prises de sang, non à cause de l'aiguille dont je ne sens généralement pas le passage mais à cause du fait qu'il faut être à jeun pour le prélèvement ; or chez moi, les choses vont dans l’ordre : Lever - Manger - Caca - Laver. Mettre le boxon là-dedans, ça me fiche la journée en l'air. Pour limiter les dégâts, j'ai fait venir l'infirmière à domicile mais cependant, je suis lavé et habillé quand elle arrive. C'est le bazar.

Maintenant, les résultats arrivent par internet le soir. A 20 h je me connecte et je parcours vite fait les résultats. Une étoile. Tout en bas. Les PSA à 9,5 au lieu de 4 ! Chaleur intense, mon front se perle de sueur d'autant plus que sur le papelard affiché devant moi c'est écrit que je ferais bien de me radiner vite fait chez mon médecin car c'est pas bon du tout. Ça sent vaguement les emmerdes et le toucher rectal. Je ne suis pas loin du malaise vagal quand je descends me rafraîchir au lavabo. En parlant de lavabo, mon teint est assorti à ma salle de bain ce soir.

Pas le choix, j'en parle à mon épouse. Elle est douce et rassurante mais moi j'ai le sang comme du boudin noir. Manquait plus que ça !


 


1 2 3 4 5 6

 


Billet précédent: VIEUX ET PUÉRIL
Billet suivant: Le Pro se tâte (ÉPISODE 2/6)

6 commentaires

Commentaire de L'Dingo posté le 21-10-2021 à 17:13:24

et c'est à la fin de cet épisode 1 qu' apparaît le Pro blème :-))

Commentaire de Arclusaz posté le 22-10-2021 à 08:41:19

ah non, tu peux pas nous laisser avec ce suspens !!!!!

Commentaire de philtraverses posté le 22-10-2021 à 14:57:51

Ben moi sans vouloir t'inquiéter à 4,9 du taux de PSA j'ai fait en 2020 un ou une IRM qui révèle une lésion suspecte puis un nodule de petite taille donc peu accessible à la biopsie. Depuis je suis suivi pour voir l'évolution de la chose. Certes le PSA n'est pas forcément révélateur de quelque chose de grave. Je t'encourage vivement à faire des examens complémentaires, outre le toucher rectal que ton urologue préféré va pratiquer. J'espère que le deuxième épisode verra une fin heureuse à cette histoire

Commentaire de jpoggio posté le 22-10-2021 à 15:56:33

Plus d'ambiguïté possible maintenant, on ne dit plus "PSA" pour le groupe issu de Peugeot mais "Stellantis"...connotation vaguement stellaire à rapprocher de tes perspectives d'examens compatibles d'une qualification pour un vol spatial.

Tout se tient !

Commentaire de philkikou posté le 26-10-2021 à 07:11:42

Belle accroche ( aguichage au lieu du mot anglais ne me plait guère )

Commentaire de CAPCAP posté le 02-11-2021 à 21:44:10

Oh, mais tu ne divises que par 7 ta distance maximale :-D
Mon cardiologue parlait de "mes conneries" quand j'évoquais mes courses ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 4010744 visites