LES IMAGES NOUS TROMPENT...
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

LES IMAGES NOUS TROMPENT...

Par Le Lutin d'Ecouves - 03-10-2009 10:49:03 - 3 commentaires


...mais nous font réfléchir.
 
 
Tres de mayo
 
Quand le gouvernement espagnol commande en 1814 une oeuvre de circonstance à Francisco de Goya pour célébrer la victoire sur les armées de Napoléon, on suggère à l'auteur de faire un tableau représentant un célèbre général à la tête de son armée victorieuse ou simplement une oeuvre représentant les combattants espagnols. 
 
Goya livrera deux toiles (Dos de mayo et Tres de mayo) montrant les horreurs de la guerre de 1808. Heureusement qu'il n'en a fait qu'à sa tête car ces oeuvres traverseront les siècles comme un cri d'alarme pacifiste. Goya a peint l'Histoire, c'est à dire sa perception de la réalité...
 
 
 

Que dire de cette photo de Robert Capa qui est un des plus marquants symboles de la guerre d'Espagne ?
 
Des planches contact de Capa trouvées il y a environ deux ans montrent, outre cette photo, un autre cliché de soldat tombé exactement au même endroit. La coïncidence est troublante !
De plus, il a été démontré d'après le paysage que cette photo n'a pas été prise comme on le croyait jusqu'ici à Cerro Muriano mais cinquante kilomètres plus loin, à Espejo où il n'y avait pas de combats à la date du cliché. Capa a photographié l'Histoire, c'est à dire sa perception de la réalité...
 
Source : El Periodico (journal catalan de centre gauche)
 
 
Voilà, le photographe est un artiste après tout... Le problème, c'est qu'avec la photo, on pense voir la réalité. Si la photo (certainement truquée) de Capa est aussi célèbre, c'est qu'elle expose le point de vue de ceux qui  ont finalement gagné la guerre contre le Fascisme mais aussi celui de ceux qui militent d'un point de vue général contre la violence.
 
A propos de la Guerre d'Espagne, pourrait-on exposer des photos des massacres de partisans communistes et anarchistes par des agents staliniens ou les exécutions de prêtres par les Républicains ? Et si les photos n'existent pas, devrait-on les reconstituer ? Que ferait un Francisco de Goya à notre époque, quel serait son choix ?
 
 

Billet précédent: IN YOUR EYES
Billet suivant: C'EST BON POUR L'EGO

3 commentaires

Commentaire de Nono_d posté le 03-10-2009 à 21:25:33

Alimenter TF1 en conneries? Non, je ne pense pas...

Commentaire de RogerRunner13 posté le 04-10-2009 à 19:31:17

C'est vrai que l'on fait dire ce que l'on veut aux images et je suis parfois déçu d'apprendre que telle ou telle photo (comme "le baiser" de Doisneau) et une image en fait mise en scène.

Commentaire de Estive 73 posté le 05-10-2009 à 14:26:07

un peu de mise en scène pour certaines photos, dont on ne sait pas l'avance qu'elles vont traverser l'histoire, ne doit pas occulter toutes les photos de Capa prises sur le vif, au coeur de l'action, moins spectaculaires, moins "belles" peut-être mais tout aussi poignantes lorsqu'on les resitue dans le contexte. Je pense tout de suite à la toute dernière photo de Capa, juste avant qu'il ne saute sur une mine (si j'ai bonne mémoire)... un paysage morne, sans action, comme nous pourrions tous le photographier en sortant de chez nous...
Merci Le Lutin de nous faire (parfois !) réfléchir...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.19 - 3127355 visites