L'ART DU HAÏKU EN CM2
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

L'ART DU HAÏKU EN CM2

Par Le Lutin d'Ecouves - 22-01-2014 14:21:38 - 9 commentaires

En 2010, j'avais déjà étudié l'art du haïku avec des élèves de CE1-CE2 (7 et 8 ans) et cela avait donné des résultats surprenants, révélant chez ces petits une poésie insoupçonnée. Ayant un CM2 (10 à 11 ans) en cette dernière année d'enseignement, je n'ai pas résisté à l'idée de renouveler l'expérience avec des enfants plus mûrs.
 
Après une séance de lecture de haïkus classiques et modernes puis un cours sur ce qu'est le haïku, son origine et son histoire, j'ai demandé aux élèves d'en choisir deux et de les apprendre pour les réciter en classe durant quelques jours ; étape importante car ce type de poésie passe beaucoup par le ressenti et l'imprégnation.

 

Une séance de rédaction a suivi lors de laquelle j'ai demandé aux élèves de respecter la structure classique (5,7,5) dans la mesure du possible mais aussi d'exprimer ce qui fait le charme particulier du haïku : présence de la nature, de l'instant, de l'impression ...

Mise au propre sur ordinateur : pour des raisons d'esthétique, j'ai demandé aux enfants d'illustrer chaque production par un mot choisi dans le texte et traduit en japonais à partir d'un dictionnaire en ligne. Ultérieurement et dans le cadre du Printemps de Poètes en mars, les élèves vont produire des affiches en illustrant leurs poésies avec ces mêmes idéogrammes (Kanji) tracés au pinceau à l'encre de Chine ; ainsi je conjuguerai poésie, arts plastiques, informatique, histoire de l'Art et Géographie, la frime pédagogique en somme ...

Voici quelques exemples choisis parmi la soixantaine de Haïkus produits :

 

Les nuages me donnent
leur secret le plus précieux
ce n'est que de l'eau

 
 
Il pleut très fort
la ville est un poisson
un jour d'automne.

Assise dans la nuit
Une étoile filante
Éclaircit mon rêve

Elle me regarde
La lune est une reine
Je suis une étoile.

星空

 

 
Un grain de poussière
court après un ballon rouge
non, c'est un chaton noir !

子猫

 

Dans le ciel d'azur
Les nuages semblent danser
Avec le mistral.


Du feu dans la mer
Illumine la journée
Phénix arc-en-ciel

不死鳥

  


Le soleil se couche
L'année du dragon commence
Et le feu revient

Un aileron dans l'eau
Sous la pluie et sous la lune
Une grande bouche ouverte

Fleurs de la montagne
Un bon parfum d'été
Après-midi calme

 

Un mur invisible
Me prive de mon élan
Vers l'avenir.

 

 
La mer engloutit
Les marins et les bateaux
Pour soigner sa faim

 

 
Les étoiles blanches
Illuminent soudain mes yeux,
Embaument mon cœur.
星影
  
 
 
La lune dans ses yeux
Le reflet du soleil
Amplifie sa beauté.

健康美

 

Un petit bruit grandit
Doucement l'herbe refroidit
La pluie de retour.

Un jour, dans ma chambre.
Une ombre est apparue,
là, derrière le meuble.

自室

 
 
La pluie est tombée.
La terre l'a absorbée.
Et soudain, une fleur.

 

Les yeux se ferment,
un autre monde s'ouvre à nous
On l'attendait !

世界


 
Les aurores boréales
sont des fragments d'étoiles
qui regardent la terre

小片

 

Nuit de brouillard,
comme les larmes des planètes
qui nous entourent

Neige étrangère,
Incendie de poussière, 
Le film s'achève.

Les vagues éternelles,
Sur la plage le sable crisse,
Le vent chaud l'emporte.

 

Les feuilles rouges
tombent comme la neige.
L'automne est de retour.
 
 
 
 
 
 
 
 
Haïku de Basho (1686)
 
 
 

Billet précédent: PAS D'HIVER SANS CROSS
Billet suivant: ADIEU JULIE

9 commentaires

Commentaire de torchure posté le 22-01-2014 à 19:51:38

Très beau travail !!

Commentaire de JLW posté le 22-01-2014 à 22:16:33

Une telle expérience d'enseignant mériterait de faire du rab .... :)

Commentaire de Free Wheelin' Nat posté le 22-01-2014 à 22:35:37

C'est génial comme d'hab'...
Ce matin en peaux de phoques, j'ai eu ça en regardant les mélèzes sous le déco parapente, tiens:
Nid de neige
Sur la branche nue.
Où est l'oiseau de glace ?

Ca m'arrive assez souvent quand je suis en sortie nature, mais c'est très souvent fugace, je ne m'en souviens plus bien au retour, et comme la magie de l'instant est passée, impossible de retrouver le haiku tel qu'il m'est venu . Frustrant.
C'est magnifique ce qu'ils ont fait tes élèves... Veinards...

Commentaire de PhilKiKou posté le 23-01-2014 à 06:51:25

faire sortir du cadre, découvrir l'autre et sa culture, et proposer aux élèves une recherche et réalisation personnelle sur cette culture : belle démarche qui donne de beaux textes. Certains de tes élèves de l'an dernier ont continué a pratiqué le haïku?

Un mur invisible
Me prive de mon élan
Vers l'avenir.
壁

Commentaire de Arclusaz posté le 23-01-2014 à 20:59:54

Comme d'habitude, c'est impressionnant.

certaines de ces oeuvres sont bouleversantes de tristesse : pas toujours facile d'être un enfant !

Commentaire de philtraverses posté le 24-01-2014 à 13:25:28

aussi beau que la dernière fois. Les enfants ont une créativité innée. Dire que beaucoup d'entre eux deviendront des adultes bien pensant dont l'unique souci sera de remplir leur caddie ou leur réservoir d'essence. Tu leur a offert une parenthèse bienvenue.. Dans l'abstrait j'aime aussi beaucoup:
Un mur invisible
Me prive de mon élan
Vers l'avenir.
Sauf erreur ce doit être un bon élève ou alors il est inhibé et triste.

Dans le concret :
La pluie est tombée.
La terre l'a absorbée.
Et soudain, une fleur.

Enfin.. Bon travail

Commentaire de Pierre-Marie posté le 24-01-2014 à 14:07:11

Vraiment très beau.
Merci à toi d'inculquer l'amour des mots et de la poésie, d'ici et d'ailleurs, à nos enfants.

PM

Commentaire de akunamatata posté le 24-01-2014 à 21:01:07

San
Ku
Kai

Commentaire de PhilKiKou posté le 25-01-2014 à 07:09:10

A la maison semaine japonaise, en lisant les Haïhu des Ecouves à mes filles et en regardant Ponyo sur la falaise de Hayao Miyazaki ;-))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 2659875 visites