LES FOLIES D'ESPAGNE 6
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

LES FOLIES D'ESPAGNE 6

Par Le Lutin d'Ecouves - 10-03-2010 00:01:01 - 1 commentaire

 

Francesco Corbetta

1615-1681

 

Francesco Corbetta, considéré comme le plus grand guitariste de son époque, est le type même du musicien baroque européen, passant d'une cour à l'autre pour y exercer son art par le jeu et l'enseignement.

Né à Pavie, notre voyageur commença à exercer dans diverses villes d'Italie puis alla faire un tour en Espagne pour se rendre ensuite en France où il donna des cours de guitare au jeune Louis XIV qui était encore enfant.

On le retrouve ensuite au service de l'archiduc d'Autriche puis il alla travailler à la cour de Hanovre pour retourner ensuite en France où il collabora avec Lully.

La bougeotte étant une de ses caractéristiques, Corbetta fila ensuite en Angleterre où il fut employé par le roi Charles II avant de terminer sa vie à Paris.

 

A cette époque, la guitare, petit instrument à cinq choeurs (5 doubles cordes) est très populaire. Elle est plus facile à prendre en main que le luth et grâce au "rasgueado" (jeu gratté), elle permet au chanteur de s'accompagner lui-même sans trop de difficultés. Cela explique le fait qu'elle va presque supplanter le luth malgré ses possibilités limitées.

Louis XIV lui-même jouera de la guitare une bonne partie de sa vie et il aura de prestigieux professeurs comme le grand Robert de Visée, guitariste, luthiste et théorbiste.

 

 

Corbetta a publié quatre livres de guitare entre 1639 et 1674. Chacun de ses livres comporte des variations sur les Folies d'Espagne (appelées Folia, Folias, Follie ou Folie !!!).

Si aucune de ces variations ne reprend stricto sensu le thème "classique" de la Folia, l'on sent bien que l'on s'approche de celui qui sera popularisé en 1672 par la publication des Folies d'Espagne de Lully.

Il y a fort à parier que Corbetta est un de ceux qui participèrent à l'accouchement définitif du thème de la Folia qui devait se fixer en 1650 sous la plume d'Andrea Falconieri dont je parlerai lors du prochain épisode.

 

Voici donc une de ces variations sur la Folia de Francesco Corbetta :

 

 
 
1   2    3    4    5
 
Texte de référence : billet 1
 
 
 
 
 

Billet précédent: BLEU COMME L'HIVER
Billet suivant: HENRI ET LA PEYRONIE

1 commentaire

Commentaire de dard posté le 10-03-2010 à 13:35:04

salut le lutin,

comme toujours tes billets sont une mine riche, variée et inépuisable des connaissances! et un peu comme notre héros du jour, atteint de bougeotte et voyageant dans le temps et l'espace, tu galvanises notre imagination, titilles notre matière grise et nous emmènes découvrir moult horizons musicaux!
/dard

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 3060367 visites