IL ESTOIT UNE FILLETTE
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

IL ESTOIT UNE FILLETTE

Par Le Lutin d'Ecouves - 09-09-2009 17:07:28 - 4 commentaires

Clément Janequin

1485-1558

Voilà encore le Lutin avec sa musique de merde et ses instruments bizarres comme dirait le Benos. Sauf que là, il n'y a pas d'instruments mais juste des voix.

Janequin qui fut, entre autres, curé d'Avrillé près d'Angers prit certainement part à la bataille de Marignan lors de laquelle les valeureux Français poutrèrent les Suisses, inventant par la même occase la recette du petit suisse qu'on écrabouille dans son assiette. Etait-il là pour donner l'extrême-onction aux pauvres Helvètes ou participait-il à la castagne, on ne le sait mais en tout cas, il en fit une chanson "La Bataille" (appelée aussi La Guerre) qui fut un tube en Europe pendant plusieurs dizaines d'années.

Marignan, quinze cent quoi ?

Même s'il composa pour l'Eglise, Janequin, qui migra ensuite à Paris, se fit connaître surtout par ses chansons (plus de 250) qui le rendirent célèbre dans toute l'Europe. C'est de cette époque que l'on date l'apparition de la chanson française avec ses caractéristiques musicales et thématiques bien particulières.

Je vous propose une des chansons de Janequin "Il estoit une fillette" au thème graveleux bien français où l'on voit que le prêtre Janequin avait une certaine connaissance de la chose...

Il estoit une fillette
Qui vouloit scavoir le jeu d'amours,
Ung jour qu'elle estoit seullette
Je luy en aprins deux ou trois tours,

Apres avoir senty le goust
Elle me dit en soubirant
"Le premier coup me semble lour
Mais la fin me semble friant"

Je luy dis "vous me tentez"
Elle me dit "recommencez"
Je l'empoingne
Je la fringue fort.

Elle crie "ne cessez"
Je luy dis "vous me gastez
Laissez moy, petite garse,
Vous avez grant tort.

Mais quant ce vint a sentir le doulx point
Vous l'eussiez veu mouvoir si doulcement
Que son las cueur luy Tremble fort et poingt
Mais, Dieu mercy, c'estoit ung doulx tourment.
 
 
 
 
En Bonus, un morceau spécialement dédié au Mustang : "Le chant des oiseaux", chanson employant les onomatopées, technique déjà utilisée par le compositeur dans "La Bataille":
 

Billet précédent: LA LOUTRE ÇA POUTRE !
Billet suivant: RIEN QUE DES CENDRES...

4 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 09-09-2009 à 19:44:16

Janequeue ... oups! Janequin avait le sens de la ritournelle!! merci pour cette revue musicale.

Commentaire de BENIBENI posté le 09-09-2009 à 21:56:28

Encore de la musique de mecs qui ont pas encore subit la mue ou mut bref, une musique de scrotum bourré de raisins sec...Ou de rectum bourré à la carotte.

Commentaire de la mouette posté le 10-09-2009 à 10:57:48

j'adore les commentaires de Benos, tout en finesse d'esprit!! j'aime bien ton esprit mon Lutin!

Commentaire de claude 34 posté le 11-09-2009 à 08:39:27

J'ai enfin pris le temps de tout écouter. Merci Lutin. Même si j'ai plaisir à écouter occasionnellement de classic, c'est plus facile avec un bon guide.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 3130348 visites