Diagonale des Fous : des héros pas si ordinaires
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

Diagonale des Fous : des héros pas si ordinaires

Par Le Lutin d'Ecouves - 16-10-2007 23:20:18 - 6 commentaires

Salut les Kikous, vu l'immense succès de mon billet sur la polyphonie Franco-Flamande, je vais recentrer temporairement mon blog sur la course à pied.

Aujourd'hui, je vais vous parler de gens qui sont dans l'avion à l'heure où je vous écris, tous sont Alençonnais et tous vont participer au Grand Raid de la Diagonale des Fous. Je sais qu'ils ne sont pas des champions mais ce sont mes héros à moi et je suis fier d'être leur copain.

D'abord, Loïc. Il est chirurgien et il part pour son tout premier ultra après un échauffement au semi du Morbihan. Loïc, j'ai pour lui beaucoup d'admiration mais il ne le sait pas. Il faut dire qu'il y a trois ans, il s'est trouvé un cancer du poumon (il ne fumait plus depuis dix ans à peine). Il s'est dit : "Eh bien, un cancer, ça se soigne !" Et il s'est remis à courir dès qu'il a pu : entraînements entre deux chimios et première compétition six mois après son opération. Il faut ajouter à cela que c'est un gars simple et ouvert, ça ne gâte pas le portrait !


 
Maintenant, Vincent. Lui, il est dentiste, ça fait peur, hein ? C'est un excellent coureur capable d'une grande vélocité et d'une remarquable endurance. Son sens de la modération et de la gestion le font courir souvent sous son niveau réel. Le gars en garde toujours sous le pied. Résultat, il est revenu à peine fatigué du Marathon des sables.

 
 
Mireille, c'est une connaissance de longue date.Elle est née à la Réunion mais a vécu sa vie d'adulte en métropole. C'est la plus adorable teigne que je connaisse. Elle se bat toujours et ne renonce jamais même quand elle doit boucler le semi raid du Morbihan avec une fracture récente du coccyx.Cette année, c'est l'année de ses 50 ans, elle a décidé d'enfiler les grandes épreuves et de terminer en apothéose par la Diagonale. A part ça, elle est diabétique et se soigne avec la course à pied. Total respect !

 
Pas de Mireille sans son mari Christian le Coach. Toujours gai, toujours allant, Christian fait figure de chef lors de nos sorties en forêt. Je me rappelle un 24h par équipes lors duquel Christian, blessé nous a encouragés sur le bord de la piste de jour comme de nuit. Son énergie et le barouf qu'il faisait donnait même du coeur au ventre aux coureurs des autres équipes.C'est sa quatrième diagonale mais cette année, il y va pour Mireille.

 
Manu, "la Mouette" est un phénomène. Si vous regardez le gars, vous ne pouvez pas soupçonner que c'est un ultra trailer. Pourtant, cette année, il a bouclé le 61km de Radon, parcouru 120km sur 187 lors du raid du Morbihan et bouclé son quatrième UTMB. Le gars Manu n'a pourtant pas le physique mais il a un mental surprenant. La vie n'a pas été facile pour lui à cause d'ennuis de santé et un terrible chagrin d'amour a failli le laisser sur le carreau.
A ce moment, le Manu, il s'est dit que, plutôt que de se jeter au fond du puits, il ferait mieux de se mettre à l'ultra trail.
Manu, j'ai appris à le connaître et à le respecter. Manu, c'est le trailer qui court avec sa tête...

 
Joël, c'est un autochtone de ma forêt d'Ecouves. C'est un vieux sanglier solitaire qui daigne de temps en temps nous honorer de sa présence lors de certains entraînements mais, la plupart du temps, loin des pépiements continuels du Lutin, il parle à sa forêt et elle lui répond. Il va boucler sa deuxième Diagonale cette année et fêter en même temps ses 30 ans de mariage avec Brigitte qui l'accompagne en spectatrice.

 
 
Pour finir, JMF mon journaliste préféré. C'est lui qui m'affubla un jour du sobriquet de "Lutin d'Ecouves" dans son journal. JMF, c'est une bête ! D'une résistance à toute épreuve, il est capable d'avaler sans déglutir des courses comme la Diagonale (dont c'est sa deuxième participation) ou l'UTMB. Il est l'heureux papa de trois gaillards tous aussi bons coureurs que lui dont le plus petit, Bin' qui se permet de me damer le pion en sprint à la fin d'un entraînement de 10 bornes alors qu'il n'a pas encore ses onze ans !
 
 
 
 
Ben ,voilà. Je vais passer la fin de la semaine à suivre leur progression sur le site du Grand Raid.
Un jour, quand je serai grand, j'essaierai d'être comme eux. En attendant, je continuerai d'être un Lutin...

Billet précédent: La Polyphonie Franco-Flamande
Billet suivant: Yessss : ils sont tous arrivés !!!

6 commentaires

Commentaire de Olycos posté le 17-10-2007 à 08:30:31

Bon voyage... Et bonne course à tout le monde,
Qu'ils s'amusent.....
A+
Oly

Commentaire de béné38 posté le 17-10-2007 à 16:37:56

Quelle belle brochette d'amis... l'amitié est si précieuse que tu as bien raison de la protéger. Je suis sûre qu'ils vont bien s'amuser et bien penser à toi eux aussi. S'ils sont sur Kikourou (je crois que certains en sont), j'ai hâte de lire leur récit).
A+
Béné

Commentaire de Jipé posté le 18-10-2007 à 05:45:26

Ils peuvent aussi être fier d'avoir un ami comme toi. Bonne chance à tous !!

Commentaire de Khanardô posté le 18-10-2007 à 12:23:31

Un vrai post de vrai copain.
Merci pour eux et bravo à toi.
Beaucoup d'amitié et d'émotion dans tout cela...

Commentaire de Baobab posté le 18-10-2007 à 19:25:23

Quelle équipe !!!!
Ça ne doit pas être trop gavé de dépressif l'écouve.

Commentaire de bin' posté le 18-10-2007 à 21:40:13

Écrivez votre commentaire ici...


Heureusement qu'on a notre correspondant à "Kikourou-gazette" pour ce génial trombinoscope! Vive "Kikourou Gazette" et aux récits du Lutin et de Mustang. Béa

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 3130371 visites