CHRONIQUES DU CAMPING 12
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

CHRONIQUES DU CAMPING 12

Par Le Lutin d'Ecouves - 28-08-2009 11:01:40 - 4 commentaires

Chanson de sable
 
 
 

Quand  les vagues de sable  deviendront des vagues de sang,

Quand la blondeur du vent brûlera tes pleurs d’été,

Entendras-tu ce cri, entendras-tu ce chant

Conter le désespoir des amours oxydées ?

 

Qui pourra nous séparer des langueurs mortelles

Des corps brunis en ces moments d’éternité,

Des senteurs estivales de promesses charnelles,

De ce ciel implacable que rien ne peut laver ?

 

Quand  les vagues de sable  deviendront des vagues de sang,

Quand l’océan prendra nos vies, prendra nos corps,

Te fondras-tu dans la poussière des sentiments

Ou seras-tu le feu brillant d’une autre aurore ?

 

 
 
 
1  2  3  4  5  6  7  8   9  10  11

Billet précédent: CHRONIQUES DU CAMPING 11
Billet suivant: TRES GROS PROBLEME

4 commentaires

Commentaire de la mouette posté le 28-08-2009 à 16:43:42

"Mon coeur craint de souffrir dit le jeune homme à l'Alchimiste" L'alchismiste réponds: " dit lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle même et qu'un coeur n'as souffert lorsqu'il est à la poursuite de ces rêves" De Paulo Coelho tiré de son best sellers l'alchimiste!

Commentaire de la mouette posté le 28-08-2009 à 16:44:58

Je prends cette prose pour jeanine et moi!

Commentaire de Mustang posté le 29-08-2009 à 23:54:16

le sable de la plage ne peut être porteur que de la légèreté d'un été, l'instant d'un bonheur, sinon ce n'est qu'une grève où s'échouent les espérances et les corps!

Commentaire de claude 34 posté le 30-08-2009 à 21:22:54

J'avais pas vu. J'étais trop occupé par l'agitation autour de la Dame de Haute Savoie.
Et bien c'est très beau... et mélancolique comme la fin d'été.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 3127358 visites