LES FOLIES D'ESPAGNE 18
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

LES FOLIES D'ESPAGNE 18

Par Le Lutin d'Ecouves - 24-07-2010 16:32:33 - Aucun commentaire

 
François Le Cocq
1660 ? - 1730 ?
 
 
 
François Le Cocq ne doit son existence dans les encyclopédies qu'au talent de copiste de Jean-Baptiste de Castillion (1680-1753), prévôt de Ste Pharaïlde à Gand et vicaire général de l’évêque de Gand.
 
Celui-ci, reprenant la pratique de la guitare qu'il avait abandonnée vingt ans plus tôt, s'est ingénié à retranscrire 117 compositions de Le Cocq sur un manuscrit qui est parvenu jusqu'à nous.
 
Grâce à ce manuscrit, on apprend que Le Cocq fut musicien à  la Chapelle Royale de Bruxelles, qu'il eut l'honneur de jouer devant l'Archiduchesse gouvernante des Pays-Bas et qu'il a enseigné la guitare à l'Electrice de Bavière.
 
 
Toutes les pièces présentées sont composées pour la guitare à cinq choeurs, instrument fort à la mode à l'époque baroque comme je l'ai déjà écrit dans le texte consacré à Francesco Corbetta.
 
 

 On remarque que le dernier choeur est juste composé d'une chanterelle
 
 
 
Que le compositeur soit quasi inconnu et nonobstant belge n'enlève rien à la grande qualité de sa musique.  A l'instar des compositeurs de son époque, Le Cocq a produit une série de variations sur les Folies d'Espagne dont je vous livre la chaude et talentueuse interprétation du guitariste japonais Taro Takeuchi.
 
 
Folies d'Espagne
(22 variations)
 
 
 
 
 
1  2  3   4   5   6   7  8  9  10  11   12  13  14  15  16  17
 
Texte de référence : billet 1
 

Billet précédent: LOUÉE SOIT LA POLICE
Billet suivant: EN EXCLUSIVITE : AVATAR II

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 2800690 visites