NOUS VIVONS DES TEMPS... MODERNES.
Le Lutin d'Ecouves

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

NOUS VIVONS DES TEMPS... MODERNES.

Par Le Lutin d'Ecouves - 09-03-2009 23:05:22 - 6 commentaires

Petite leçon de vocabulaire
 
 
Dans ma classe de CE2, les séances de lecture sont toujours doublées de leçons de vocabulaire. Les enfants, après avoir lu leur texte, notent les mots dont ils ne connaissent pas le sens et qui sont ensuite explicités à l'aide du dictionnaire ou par des moyens plus directs.
 
Cela faisait un moment que je m'apercevais que tout un pan de la culture scolaire du XXème siècle à laquelle j'avais été nourri commençait à se fissurer sérieusement. Récemment, je m'étais aperçu que mes élèves ignoraient le sens du verbe "labourer" ce qui me surprit un peu. Mais après tout, c'était assez normal quand on sait que les agriculteurs ne représentent plus que 3,5% de la population active.
 
Mais ce fut récemment que j'ai eu comme un choc : un de mes garçons parmi les plus éveillés m'a demandé le sens du mot "ouvrier". Je lui ai fait répéter sa question : il s'agissait bien du terme : "ouvrier". 
 
Avant de procéder à l'ouverture des dictionnaires, j'ai demandé si quelqu'un pouvait donner une définition du mot.
 
Et là... silence. Aucun de mes 23 gamins de huit à neuf ans ne savait ce qu'était un ouvrier. Il fallut rechercher la définition que je j'ai dû expliquer en donnant des exemples : "Personne travaillant de ses mains".
 
J'ai passé toute ma vie sans jamais trop regarder derrière moi, mais cette fois-ci, cela m'a fait bizarre et j'ai pensé à ma grand-mère qui avait travaillé aux presses dans ce qui allait devenir la première usine Moulinex; j'ai pensé  à mon séjour à Valenciennes et aux Ch'tis fiers à juste titre du passé de leurs pères mineurs; j'ai pensé aux parents de ma femme -ouvrier menuisier et ouvrière couturière- dont j'ai l'honneur d'être le gendre et qui restent pour moi des modèles de courage, de probité et de simplicité.
 
J'ai pensé à tout cela et je me suis dit que nous vivons des temps... modernes.

 
 

Billet précédent: COURIR C'EST BON POUR LA SANTE
Billet suivant: PRESCRIPTION MEDICALE

6 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 09-03-2009 à 23:19:29

Effectivement, dans ton école de bourg', m'étonne pas qu'ils ne connaissent pas le mot ouvrier!!!

Commentaire de claude 34 posté le 10-03-2009 à 10:22:46

C'est parcequ'aujourd'hui on n'est plus ouvrier. On est agent de quelque chose, technicien d'une autre ou je ne sais quel appélation. De même qu'il n'y a plus d'instituteur mais des professeurs des écoles. Domage, comme tu dis, il y avait une certaine noblesse dans ces mots là.

Commentaire de Nono_d posté le 10-03-2009 à 11:13:59

Ton texte est très intéressant. As-tu gardé les autres mots de tes élèves qu'ils ne connaissent pas?

En tout cas, ça me rappelle une phrase du "Péril jeune" où à l'occasion d'une discussion politique entre jeunes l'un d'eux questionne sur la définition du prolétariat actuel et l'autre de répondre "je ne vois peut être pas bien le prolétariat, en tout cas, j'identifie bien une bourgeoisie..."

Commentaire de TIGA posté le 10-03-2009 à 18:38:22

et chomeur, ils connaissent ? c'est souvent le futur d'ouvrier malheureusement

Commentaire de Jihem posté le 10-03-2009 à 23:19:55

Apprendre le sens du mot ouvrier en classe c'est joli comme idée. Question 2 : la classe ouvrière c'est après le CE2 ? Ben non CM c'est la classe moyenne. Question 3 : La lutte des classes c'est entre midi et 2 ?

Commentaire de Epytafe posté le 15-03-2009 à 22:53:10

Je suis menuisier de métier, formation effectuée selon la tradition suisse de l'apprentissage, fortement réglementée qui amène au CFC, version voisine de votre CAP. Bien plus tard, suite à des vicissitudes qu'il serait long de détailler ici, je me retrouve sur les bancs de la fac d'histoire de Lausanne, muni d'un bon 8ème de siècle d'expérience de plus que mes voisins de pupitre, inscrit à un séminaire racontant les différents déboires des mouvements ouvriers européens. Le prof a du débuter son cours par la définition du concept d'ouvrier. C'est assez jouissif finalement d'être incognito dans une classe ou un prof défini une idée qu'il n'a jamais expérimenté à des élèves qui ne l'expérimenteront jamais. Un peu comme une ammonite dans un élevage d'escargots en somme...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 3008251 visites