FOLÂTRER EN FOLÊTRIE
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

FOLÂTRER EN FOLÊTRIE

Par Le Lutin d'Ecouves - 20-06-2012 07:37:03 - 4 commentaires


 
Un timide rayon de soleil entre deux déluges, un jardin foutraque et un peu de poésie,
 
 
un sculpteur adepte du grand Fabre nous livre son entomologie de métal ;
 
 
d'autres vivent leur vie dans ce monde sans affects,
 
 
alors que certains semblent sortir de leur torpeur de laiton.
 
 
Quelques instants de lumière et je capture le moindre éclat,
 
 
la moindre brillance fugitive qui court ici et là,
 
 
le moindre prédateur à la recherche d'une hypothétique proie
 
 
pendant qu'un longicorne d'airain attend patiemment le souffle de la vie
 
 
et que resplendit l'iris dans le murmure de la source feinte.
 
 
Dressant l'oreille, le chat part maintenant vers l'abri. Un grondement,
 
 
le raclement de gorge d'un géant, l'orage est proche.
 
 
Encore un cliché dans le chœur floral aux palpitations immobiles
 
 
et la lumière s'évanouit bien vite, laissant la place aux nuées angoissées.
 
 
 Photos prises dans le jardin de la Folêterie à Trémont dans l'Orne

Billet précédent: OCCUPE-TOI D'ADÉLIE
Billet suivant: LE RETOUR DU SOLEIL

4 commentaires

Commentaire de Fredy posté le 20-06-2012 à 08:25:09

C'est du Baygon vert ou du Baygon jaune pour ces bestioles ?

Commentaire de Arclusaz posté le 20-06-2012 à 21:31:01

Pour le Baygon, je ne sais pas mais le Poëte, ce pourrait être Byron

Commentaire de domi81 posté le 21-06-2012 à 05:03:38

Lord Byron ou Byron Kelleher ?
un peu de poésie dans ce monde de brutes, merci.

Commentaire de L'Dingo posté le 23-06-2012 à 11:22:04

Voilà un diaporama botanico-zoologique qui nous change des photos de formes callypiges prises sur les sentiers ;-))))).
(Les secondes ont un charme certains il est vrai )

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.24 - 3131003 visites