DEVOIR DE RESERVE ET D'OBEISSANCE
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

DEVOIR DE RESERVE ET D'OBEISSANCE

Par Le Lutin d'Ecouves - 20-03-2010 12:22:26 - 12 commentaires

 
Après la carotte et le bâton : 
le bâton et le bâton
 
 
 
Entré en 1977 dans l'Education Nationale, j'ai tout vu et tout entendu en une bonne douzaine de réformes. Chaque ministre voulait imprimer son empreinte de pied dans l'arrière-train du mammouth et pondait une série de décisions qui, quand elles étaient compréhensibles, s'appliquaient mollement puis se dissolvaient dans la réforme suivante.
 
De ce joyeux bazar,  les enseignants s'en accommodaient car, généralement, la pilule passait grâce à un peu de miel rajouté dans les discours officiels. Ils étaient toujours caressés à un moment ou à un autre dans le sens du poil par une administration qui rappelait fort à propos le rôle essentiel de ces merveilleux éducateurs de la jeunesse française.
 
Mais voilà, depuis un moment la machine à lustrer le poil du mammouth est tombée en panne et l'administration ne renvoie plus qu'une image de mépris et de suspicion. Nous qui ne comptons pas nos heures devons justifier de la longueur et du positionnement de nos récréations, de chaque minute de réunion, de chaque action pédagogique, de chaque intervention extérieure, de chaque sortie...
 
Big Brother nous surveille de plus en plus étroitement,  il ne reste plus qu'à mettre des caméras dans les écoles pour vérifier que les profs travaillent bien des fois qu'ils passeraient leurs journées à surfer le  ouèbe...
 
 
 
 
Il ne suffit plus de travailler, il faut prouver qu'on bosse, des fois qu'on ferait semblant. Et ce n'est que tableaux, rapports, évaluations à rendre...

Si ce n'était que ça... En plus, comme certains regimbent, des instructions sortent régulièrement, rappelant les fonctionnaires à leurs obligations comme ce courrier que mon école vient de recevoir :
 
 
 
"Des rappels ont été effectués, lors de la réunion de rentrée des directeurs d’école, sur les obligations des fonctionnaires. Si ces obligations font l’objet de toute l’attention de la part de certains d’entre vous*, il semblerait qu’elles ne soient pas encore prises en compte par tous.
Nous tenons donc à souligner l’importance que peuvent revêtir le devoir de réserve et le devoir d’obéissance..."
 
 
 
 
Celle-là, on ne me l'avait pas encore faite ! Réserve et obéissance, c'est tout moi, ça !
 
 
Mais... zut de zut !  Si ça se trouve, je ne respecte pas ces devoirs de réserve et d'obéissance en écrivant ce billet ! Si ça se trouve, il existe une brigade spéciale dédiée à la recherche des vilains enseignants indisciplinés !
 
Je suis découvert ou ça va pas tarder ! Une équipe de fins limiers épluche en ce moment le ouèbe grâce à un nouveau moteur de recherche :
 

 
 
Cette fois-ci, je suis fait comme un Rustique au lait cru ! Je m'attends d'une minute à l'autre à une descente de la police administrative.
 
 
 
 
 
*Ce type de formulation s'appelle un solécisme, c'est à dire un gros caca syntaxique.
 
 
 

Billet précédent: LE LUTIN COACH ?
Billet suivant: LES FOLIES D'ESPAGNE 7

12 commentaires

Commentaire de laurent f posté le 20-03-2010 à 12:42:47

http://uneecolepourvictorethugo.hautetfort.com/

Commentaire de fulgurex posté le 20-03-2010 à 14:22:19

Faut dire aussi que tu as disséqué un de tes éléves pour faire une leçon (de choses) aux autres. Bon d'accord, c'était celui qui avait les plus mauvaises notes et qui était le plus turbulent. Mais ça ne se fait pas et, surtout, on n'en fait pas son billet http://le.lutin.kikourou.net/billet.php?idbillet=334 !
Heureusement que l'EN te coache!

Commentaire de Mustang posté le 20-03-2010 à 15:33:48

Que notre Administration commence à appliquer ses propres textes, et ne cherche pas à les interpréter. Je regrette que la très grande majorité des enseignants ( et tu en fais partie, cher Lutin) obéissent sans broncher, et se laissent intimider par leur hiérarchie! Il est vrai que mêmes, les représentants syndicaux baissent pavillon!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 20-03-2010 à 15:40:05

Mustang the last rebelle. Et c'est pour ça qu'on l'aime !

Commentaire de Hellebore posté le 20-03-2010 à 19:35:11

J'ai l'intime conviction qu'entre l'angélisme béat des gouvernements de gauche (appuyé par de nombreux syndicats) et la vision libérale des gouvernements de droite, l'on a sapé les fondements de notre engagement. Tout le monde suspecte tout le monde. L'Éducation Nationale est devenue une énorme machine à culpabiliser. Diviser pour mieux régner. Ça marche du tonnerre de Dieu dans l'enseignement!
Tout n'est que bilan, rapport, réunion, compte-rendu...
Malheureusement, pour ne pas être le mouton noir, il faut avaler des couleuvres.
J'essaie de résister, à ma manière, sans faire trop de vagues... C'est peut-être ça le drame.

Commentaire de Rag' posté le 20-03-2010 à 19:38:21

Heu, c'est moi qui ai écrit le commentaire ci-dessus. J'ai omis de "déconnecter" Hellebore. Ceci est un abus de langage, bien entendu...

Commentaire de francois 91410 posté le 21-03-2010 à 00:00:27

Où est la frontière entre pertinence et impertinence ?! ... s'il y en a une ...

Commentaire de Pegase posté le 22-03-2010 à 15:10:31

Venez bosser dans le privé. On a le droit de tout dire et d'émettre des critiques (constructives) à la seule et unique condition d'accepter d'être viré dans le 1/4 d'heure qui suit. :-((

Commentaire de JLW posté le 22-03-2010 à 22:12:10

Réserve, Obéissance et Persévérance, voilà un beau slogan. Vive l'E.N. et courage le Lutin, il te reste combien jusqu'à V3/Retraite ?

Commentaire de yayoun posté le 23-03-2010 à 07:49:39

'Devoirs des fonctionnaires: Le devoir d’obéissance aux instructions de son supérieur hiérarchique. Néanmoins, cette règle a été atténuée depuis le Seconde Guerre mondiale. Le fonctionnaire doit au contraire refuser d’obéir à un ordre lorsqu’il est manifestement illégal et contraire à un intérêt public."
N'oublions pas ce qu'a donné une obéissance trop zélée...
Vive la désobéissance lutiniste...

Commentaire de jepipote posté le 23-03-2010 à 16:20:37

"Il ne suffit plus de travailler, il faut prouver qu'on bosse, des fois qu'on ferait semblant. Et ce n'est que tableaux, rapports, évaluations à rendre... "

j'ai repris cette phrase dans ton texte, car je voulais juste dire, que dans le privé, c'est comme ça depuis des lustres.... je veux pas provoquer en disant celà.

Commentaire de hellaumax posté le 26-03-2010 à 22:35:16

Salut Thierry. Je ne sais pas si tu as vu, mais un officier de Gendarmerie vient d'être radié pour atteinte à son devoir de réserve! Il saisit le Conseil d'Etat et j'imagine que ça a de grande chance de se terminer devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme; il sera intéressant de voir comment peuvent se concilier devoir de réserve et respect de la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés Fondamentales, qui pose le principe que toute limitation de la liberté d'expression doit être absolument nécessaire à un bon fonctionnement de la démocratie... Un fonctionnaire ne doit pas tenir de propos de nature à jeter le discrédit sur son administration, mais émettre publiquement une critique sur celle-ci ne constitue pas une atteinte au devoir de réserve, quoiqu'en dise la hiérarchie.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 3130355 visites