L'ESPRIT FRANÇAIS 20
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

L'ESPRIT FRANÇAIS 20

Par Le Lutin d'Ecouves - 25-07-2016 17:39:50 - 4 commentaires

Michel Corrette
1707-1795


Pour ce dernier épisode de l'Esprit français, nous allons nous lâcher un peu avec un concerto comique de Michel Corrette.
 
Michel Corrette fait partie de ces musiciens parisiens (Normand d'origine) hyperactifs que l'on rencontre à l'époque ; il est organiste dans plusieurs églises, éditeur de musique, organisateur de concerts et pédagogue reconnu. Son côté touche à tout et le fait qu'il soit à la mode irrite quelque peu certains contemporains qui n'hésitent pas à qualifier d'anachorètes (je vous laisse décrypter) les élèves de l'école de musique populaire que Corrette  a ouverte avec succès et qui comptera des centaines d'élèves.
 
A l'affût de nouveautés, le musicien est le premier à écrire sur l'exploit des frères Montgolfier (Cantate "Le globe volant") et son sens de l'adaptation lui permet de traverser les dures années de la Révolution sans encombre, composant même une jolie ariette sur l'air de "Ah, ça ira".
 
La curiosité tous azimuts de Corrette l'a amené à rechercher à produire tous types de sons pour tous types d'instruments, c'est pourquoi dans ses concertos comiques, il emploiera divers instruments comme la vielle à roue ou la musette plutôt réservées à la musique populaire (mais très à la mode dans la bonne société).

 Musette et vielle à roue
 
Parmi ces concertos comiques, j'ai choisi le plus célèbre "La servante au bon tabac" inspiré d'un thème fort connu (3ème mouvement) dans lequel les deux instruments populaires font un barouf du diable, occultant quelque peu les autres instruments dits "classiques". 

J'ai eu la chance d'assister au spectacle de ces concertos par l'Ensemble Stradivaria et j'ai pu constater que cette musique gaie et roborative avait une bonne influence sur les musiciens et le public qui échangeaient facilement et plaisantaient dans une ambiance détendue, ce qui n'est pas toujours le cas lors de concerts de musique "sérieuse" (hou le vilain terme !).

(Ref)
 

1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19




 
 
 
Source principale : Texte de Philippe Le Corf
 

Billet précédent: LE DRAME DES VIEUX COUREURS
Billet suivant: HUMOUR SIGNALÉTIQUE

4 commentaires

Commentaire de Benman posté le 02-08-2016 à 22:21:34

Merci mon Lutin pour cette belle série qui me en valeur la richesse de la musique française au temps où les rois pouvaient se prendre pour le soleil sans que personne ne puisse s'en émouvoir.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 07-08-2016 à 19:44:53

Merci Ben. Il reste un amateur de musique baroque, yes !

Commentaire de PhilKiKou posté le 24-08-2016 à 23:37:00

La famille Corrette a une fille, comment l'appelle-t-il ?...

Une fin joyeuse et primesautière pour cette série d'Esprit Français !

Tu vas repartir à la chasse d'autres Esprits ???

Commentaire de PhilKiKou posté le 24-08-2016 à 23:37:08

La famille Corrette a une fille, comment l'appelle-t-il ?...

Une fin joyeuse et primesautière pour cette série d'Esprit Français !

Tu vas repartir à la chasse d'autres Esprits ???

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 2659990 visites