PROJET 2009/10 : MATISSE & MODIGLIANI
Le Lutin d'Ecouves

Sa fiche

PROJET 2009/10 : MATISSE & MODIGLIANI

Par Le Lutin d'Ecouves - 14-06-2010 22:06:48 - 6 commentaires

 

 Fabrique d'artistes en Ce1-Ce2

 

 

Chaque année, c'est pareil : je me gratte la tête pour savoir ce que je dois aborder en art. Après une année 2007/08 sur Picasso (pas facile avec des gamins de huit ans) terminée par une superbe reproduction de Guernica et une  féconde année Warhol en 2008/09, je me devais de faire aussi motivant.

Je choisis deux artistes cette année : Matisse et Modigliani

 

 

Etape 1 : Sensiblilisation

(coloriage sur feuille 30x40cm)

 

Le mieux, c'est d'avoir des modèles : on recherche des oeuvres des deux peintres sur internet et, tant pis pour l'imprimante du réseau, on imprime un tas d'oeuvres en 21x29,7cm que l'on plastifie ensuite. Après cette découverte des deux artistes, je propose aux enfants de faire tout bêtement des coloriages : chacun choisit son modèle et même ses couleurs. Il ne s'agit pas de reproduire à l'identique mais de se familiariser avec une esthétique :

 

 

Etape 2 : Autoportrait

(crayon puis feutre noir sur feuille 30x40cm)

 

La technique est simple, j'effectue un cliché de chaque enfant, je lui tire une petite photo de 5x5cm et lui donne une feuille 40x30cm en lui disant qu'il faut que ça ressemble à l'original.

D'ordinaire, le gamin de base n'a pas conscience de ses dons artistiques et, pour faire plaisir à l'adulte, produit un joli dessin enfantin qui doit satisfaire tout pédagogue ordinairement bienveillant. Mais pas moi...

Après une nouvelle séance de visionnage de portraits de Matisse et Modigliani, j'explique patiemment à chaque enfant qu'il faut recommencer jusqu'à obtenir un autoportrait ressemblant et artistiquement acceptable. Au bout de quatre ou cinq essais, on obtient des oeuvres suffisamment satisfaisantes. Il suffit de repasser le crayon au feutre noir. Et voilà le résultat :

 

 

 

Etape 3 : Portraits d'après des gravures de Matisse (1)

 (crayon puis feutre noir sur feuille blanche 20x30cm)

 

Là, les enfants sont plus à l'aise car les gravures et lithographie de Matisse sont assez proches du dessin d'enfant qui est une expression symbolique de la réalité. Je leur demande de dessiner le plus possible "à la manière de" sans trop s'occuper de suivre un modèle. La production est importante : une bonne soixantaine d'oeuvres passent la barre esthétique que je continue d'imposer :

 

Etape 4 : Portraits d'après des gravures de Matisse (2)

(crayon puis marqueur blanc sur feuille noire 20x30cm)

 

Même travail mais avec un rendu plus intéressant dû au fond noir. Cette différence d'approche permet un affinage au niveau expression tout en amenant à plus d'épure :

 

 

Etape 5 : Etudes d'après Modigliani

 (crayon puis feutre noir sur feuille 30x40cm)

 

Il s'agit de trouver les lignes principales d'un portrait de Modigliani. Les travaux précédents ont bien dérouillé les doigts et on peut se lancer dans la reproduction d'oeuvres tout en laissant une certaine latitude d'expression à chacun.

Les enfants choisissent un tableau parmi les oeuvres proposées et en recherchent les lignes principales, ce qui aidera bien pour la réalisation suivante.

Bien sûr, la recherche des lignes se fait seulement à main levée d'où un certain nombre d'essais pour arriver à un résultat satisfaisant.

 

 

Etape 6 : Portraits d'après Modigliani

(pastel sur feuille 35x50)

 

Après un traçage au crayon comme dans le travail précédent, on passe au pastel gras. Le procédé a plusieurs avantages : il permet, comme la peinture à l'huile, de superposer plusieurs couches de couleur et laisse une certaine liberté quant au travail sur la texture par lissage, grattage ou tout autre procédé. La liberté artistique des enfants pourra s'exprimer dans la façon dont ils vont traiter la couleur et la texture. Cela va donner des résultats assez variés :

 

 

Etape 7 : La danse, travail collectif

(pastel sur feuille 135x100cm)

 

Pour clore le projet et finaliser l'expo de fin d'année, je propose aux enfants de reproduire "La Danse", le célèbre tableau de Matisse. Pour la première fois, on va décalquer en utilisant un projecteur couplé à un ordinateur. 

Les contours sont tracés au pastel marron sur quatre feuilles fixées au tableau :

 

 

Ensuite, on éteint l'ordinateur :

 

 

 

Et voilà le travail :

 

 

Il ne reste plus qu'à démonter le tableau et à en colorier les parties au pastel :

 

 

Le tableau est ensuite remonté : 

 

 

 

 Ces travaux ont été faits par des enfants âgés de sept à neuf ans.

 

 

 

 

Billet précédent: LES FOLIES D'ESPAGNE 13
Billet suivant: MARQUONS DES POINTS !

6 commentaires

Commentaire de Souris posté le 14-06-2010 à 22:56:36

Des vrais artistes en culottes courtes... J'adore!! Super bonne initiative...

Commentaire de mesyes posté le 14-06-2010 à 23:12:24

BRAVO !

Commentaire de fulgurex posté le 15-06-2010 à 06:56:52

Est ce vraiment à l'Education Nationale de susciter des dons de faussaires? ;o)

Moi qui ai vu toutes les oeuvres des enfants, je ne sais pas comment tu as pu faire le tri des quelques dessins à montrer. Ce qui m'a frappé aussi, c'est l'homogénéité des travaux. Tu as su guider toute la classe pour faire un travail splendide. Encore Bravo, les enfants ont bien de la chance de t'avoir comme prof des écoles. Même si dessiner des femmes à poil à 8 ans...

Commentaire de L'Dingo posté le 15-06-2010 à 10:26:13

Je ne sais pas si ce qui m'épate le plus, c'est le travail des enfants en tant que résultat ou la manière dont tu arrives à leur faire sortir une expression.

Bravo Lutin pour cette démonstration maïeutique par l'exemple.

( d'ailleurs qui dit maïeutique, dit accouchement , dit ...femme nue ;-) m'étonne pas du toi en fait !!! :-)))))

Commentaire de tounik posté le 15-06-2010 à 11:07:47

Certains dessins sont réellement ... Époustouflants !!!!!

Commentaire de Free Wheelin' Nat posté le 11-11-2010 à 22:04:34

Quelle chance, ils ont, ces gamins...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 3127510 visites